Yengo Massampu bat le rappel des troupes

0
57

La  salle de  banquets de l’hôtel Faden house de la Gombe,  a servi hier, jeudi 27 de cadre pour la signature des contrats de performance 2010 entre   la direction générale de la Snel et ses entités opérationnelles. 
Conformément à la note d’orientations stratégiques 2010 du  conseil d’Administration de cette entreprise publique, ces contrats visent à  mettre à la disposition des entités  les moyens humains, financiers et matériels nécessaires afin que celles-ci atteignent les objectifs leur assignés.  
Notamment,   renflouer les caisses de cette entreprise pour lui permettre de faire des investissements nécessaires, afin de sortir du cercle vicieux de manque de moyen qui freinent son épanouissement ; accroitre la productivité ; améliorer la qualité du produit et du service rendu à la clientèle ; rationaliser l’énergie produite et livrée à la clientèle ; accroitre le chiffre d’affaires et les ressources financières de l’entreprise ; améliorer la desserte nationale en électricité et optimiser la gestion interne .

 

       S’adressant aux chefs des entités opérationnelles au regard du tableau de bord dont les principaux indicateurs de gestion évoluent en dents de scies depuis plusieurs  années et peu satisfait  de la performance inacceptable réalisée l’année dernière  dans la quasi-totalité des entités génératrices des recettes  l’année dernière, Yengo Massampu, Administrateur directeur général de la Snel,   a  demandé à ses collaborateurs pour  l’exercice 2010 de fournir  un effort supplémentaire.

S’occuper de l’homme et de l’outil de production

 Comme gage de réussite de ce troisième contrat qui reflète l’adhésion des entités à la vision managériale de la haute direction sur tous les plans, le patron de la Snel a encouragé chacun de responsables  à faire une large diffusion  de ce contrat de performance au niveau de tous leurs collaborateurs. Entre autres,  organiser la réalisation des actions programmées ; établir des plans d’actions  basés sur le budget de trésorerie ; constituer des dossiers conformes aux procédures financières pour faciliter les décaissements ou les rétrocessions, afin de  tout mettre en œuvre pour atteindre les objectifs assignés.
 Aussi,  tout en déplorant  le manque de la culture budgétaire rationnelle et efficiente des moyens mis à la disposition de ses administrés, Yengo a néanmoins affirmé que   la bonne  exécution de ces  missions passait  par la poursuite de la lutte contre les antivaleurs, la campagne de respect des normes de gestion et de bonne gouvernance. Cela, en intensifiant des missions de contrôle, d’audit et d’inspection aussi bien à Kinshasa qu’en provinces, a-t-il souligné.  
 En outre, au niveau des finances,  Yengo s’est insurgé  en déclarant qu’il trouvait admissible qu’au cours d’un exercice, des actions d’exploitation, d’investissement ou de fonctionnement inscrites au budget et au plan de trésorerie ne soient pas payées au profit des actions non prévue, d’une part. D’autre part, de voir des agents dans les couloirs en quête d’un hypothétique paiement à la trésorerie. 
 Et afin de radicalement changer ses pratiques qui ne facilitent pas l’atteinte des objectifs assignés, le patron de la Snel a invité les services financiers de son entreprise  à s’y pencher scrupuleusement pour libérer  au fur et à mesure les demandes de fonds conformes en souffrance à la trésorerie aussi bien pour les entités que pour les agents.
          Par ailleurs, il a instruit le département de l’organisation et contrôle de proposer selon le cas des missions de contrôle-évaluation dans les entités concernées en vue d’un recadrage éventuel de certains objectifs.
        Quant à l’outil de production  en dégradation, Yengo Massampu a sans détour a déclaré   que le diagnostic posé a montré que cela est du essentiellement  à l’insuffisance de la maintenance normative des équipements et par la modicité de investissements. 
  Signalons que, le contrat signé hier est le troisième du genre conclu entre la haute direction de la Snel et ses entités opérationnelles.

A.Vungbo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*