Visite officielle du président congolais aux USA : Pompeo et Fasthi scellent le « partenariat stratégique »

0
477

Le tête-à-tête entre Mike Pompeo, Secrétaire d’Etat américain, et le président congolais, Félix Antoine Tshisekedi, hier mercredi 03 mars 2019 à Washington, où il a entamé sa visite officielle, était porteur d’une symbolique spéciale. C’était le signal fort de la concrétisation du « partenariat stratégique » entre les Etats-Unis d’Amérique et la République Démocratique du Congo.

Cette notion se veut l’expression de l’attention privilégiée que le pays de l’Oncle Sam porte sur un pays donné, dans les domaines les plus divers de la coopération, à savoir la sécurité, la diplomatie, l’économie, l’industrie, la santé, l’éducation, le commerce, etc. Les préalables à remplir, pour bénéficier de ce traitement de faveur, sont entre autres la démocratie, la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme, la stabilité politique, la paix.

L’invitation officielle adressée par le Département d’Etat au nouveau Chef de l’Etat congolais à se rendre à Washington et à échanger avec de hautes personnalités, dont le Secrétaire d’Etat en personne, est à interpréter comme le quitus des USA donné à la RDC par rapport aux critères d’accès au « partenariat stratégique ». Selon l’administration américaine, dix pays seulement, dans le monde entier, sont en « partenariat stratégique » avec les USA. Il s’agit d’Israël, du Japon, de l’Angleterre, de l’Arabie Saoudite, de la Suisse, de l’Allemagne, de l’Inde, du Brésil, de la France et de l’Egypte.

            On croit savoir que lors de leurs entretiens d’hier, Mike Pompeo et Félix Tshisekedi ont passé en revue les secteurs de la coopération ciblés par Washington, dans sa volonté d’accompagner Kinshasa dans la voie de la paix, de la démocratie et du développement véritable. On rappelle que les USA sont intéressés par le combat du président congolais contre la corruption mais aussi sa volonté de promouvoir les investisseurs et favoriser par ricochet la satisfaction des besoins sociaux de base de ses concitoyens dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’emploi, de l’eau potable, de l’électricité.

            On signale qu’avant de rencontrer le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo, le Chef de l’Etat congolais a conféré avec Tibor Nagy, le Sous-Secrétaire d’Etat aux Affaires Africaines, avec en toile de fond la lutte contre l’insécurité, surtout dans la partie Est du pays, mais aussi avec le Secrétaire à l’Energie, Rick Perry. Il a reçu de ce dernier, l’assurance des USA d’appuyer la RDC dans la réalisation de plusieurs projets énergétiques, dont celui d’Inga.

            Signalons que l’agenda de Félix Tshisekedi prévoit, ce jeudi, des échanges avec des membres du Congrès mais aussi des leaders du causus noir du Congrès, sans oublier le monde des affaires.

                             Kimp

  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •