La vaccination renvoyée en août

0
199

felix kabange numbiContrairement  à ce qui avait été annoncé récemment par le gouvernement, la campagne de vaccination des masses contre la fièvre jaune, qui devait se dérouler du 20 au 30 juillet 2016, est renvoyée à la mi-août. A ce sujet, une  mise au point vient d’être faite par Dr Félix Kabange Numbi, ministre de la Santé Publique, à partir de Genève, en Suisse, où il séjourne actuellement.
Selon lui, le gouvernement doit d’abord s’assurer non seulement de la
disponibilité des vaccins et des intrants, mais aussi multiplier des
échanges avec la Directrice générale de l’Organisation Mondiale  de la
Santé, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique et d’autres
partenaires avant de s’engager dans la campagne de vaccination à
grande échelle.
On apprend que le gouvernement de la RDC et l’OMS ont préférer se
focaliser, entre le 20 et le 30 juillet 2016, sur les zones les plus
touchées par l’épidémie de fièvre jaune, étant donné la présence des
cas autochtones qui viennent d’être détectés récemment à Kahemba, dans
la province du Kwango, et dans la commune de Kisenso, à Kinshasa.
Toutefois, la vaccination préventive initialement prévue pour ce mois
en cours en vue d’arrêter l’expansion de cette épidémie à travers la
ville de Kinshasa ainsi que dans d’autres zones de santé frontalières
avec la République d’Angola, va être organisée durant la première
quinzaine du mois d’août prochain pour l’ensemble de la population
congolaise.
En attendant, il a été recommandé aux populations de Kinshasa et des
zones de santé frontalière avec l’Angola de continuer à observer les
mesures d’hygiène publique et d’assainissement de l’environnement,
notamment couvrir les récipients d’eau, évacuer ou détruire les objets
susceptibles d’occasionner la reproduction des moustiques Aedes,
dormir sous la moustiquaire imprégnée d’insecticide, renforcer la
surveillance épidémiologique, etc .
Melba Muzola

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •