URGENT : Ne Muanda Nsemi enfin neutralisé !

0
429

Il fallait s’y attendre. Après avoir convoqué, hier mercredi, la presse pour faire l’apologie de la violence, Zacharie Badiengila alias Ne Muanda Nsemi a reçu aujourd’hui la réponse qu’il fallait de la part des forces de l’ordre.
Cette réponse était d’autant attendue que dans la journée de mercredi, le service de communication du gourou de Bundu dia Mayala avait diffusé, via les réseaux sociaux, une vidéo montrant les préparatifs de la secte qui se disait prête à engager le combat contre les forces de défense et de sécurité de la RDC. La guerre annoncée devait être d’ordre mystique, avec des serpents et des « makesa » se transformant en canons redoutables. C’est ce que Muanda Nsemi lui-même avait déclaré.
Dans le passé, Bundu dia Mayala a déjà utilisé cette stratégie, causant mort d’hommes mais finissant toujours par perdre ses différentes guerres.
Cette fois encore, il a connu le même sort. La police a investi le voisinage de la résidence de Ne Muanda Nsemi transformée en QG des opérations de Mbundu dia Mayala. Le siège a duré toute la nuit avec au passage des tentatives de médiation menées par le gouverneur du Kongo-Central pour éviter des victimes inutiles.
L’homme étant imperméable à tout discours de bon sens, l’assaut a été finalement donné dans la matinée, peu après l’arrivée d’un renfort de l’armée pour le cas où la situation dégénérerait. En moins d’une heure, le gourou et ses miliciens ont été neutralisés.
Au moment où nous écrivons ces lignes, aucun bilan officiel de l’assaut n’était rendu public.
Rappelons que ce feuilleton a connu plusieurs épisodes. Un discours incendiaire contre les non originaires au Kongo-Central, des attaques orchestrées par des miliciens contre les civils et les policiers dans la même province, des menaces d’embraser Kinshasa et le Kongo-Central au nom des émoluments non versés de l’ex-député Zacharie Badiengila, les médiations infructueuses du président du CNSA Joseph Olengankoy et des notabilités Ne-Kongo etc. Tout cela pour déboucher sur le résultat de ce matin.
Ne Muanda Nsemi a donc été neutralisé puis conduit à son lieu de détention par la police sous les applaudissements de la population, heureuse de voir évacuée la source d’insécurité principale dans cette partie de la capitale.
En attendant le prochain épisode, une réalité mérite désormais d’être intériorisée par tous : en toute chose, force restera toujours à la loi.
Le Phare


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •