Unikin : refus des professeurs de reprendre les cours

0
37

Compte tenu du silence du gouvernement au cahier de charges de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa, ses membres ont décidé de ne pas reprendre les cours, comme prévu, ce lundi 24 février 2020. C’est la position adoptée à l’issue de leur assemblée générale du samedi 22 février, présidée par le professeur Mathieu Bokolo Kikongo. Cette décision fait suite au moratoire donné par les professeurs de l’Unikin à l’exécutif national en date du 14 février, au terme de leur précédente assemblée générale.

            Rappelons que les réclamations des professeurs de l’Unikin reposent sur les points suivants : – retrait du taux de 15% de l’IPR (Impôt Personnel sur les Rémunérations) ; application sans condition du statut du personnel de l’ESU et de la loi-cadre dans ses dispositions relatives aux élections des autorités académiques ; restitution du pouvoir d’achat des professeurs conformément aux acquis obtenus antérieurement ; remboursement du trop-perçu sur les crédits-véhicules et paiement des manques à gagner de l’année académique 2018-2019.

            Au sortir de cette assemblée générale, le comité exécutif a consigné les préoccupations et décisions prises par les professeurs dans un communiqué de presse lu par le secrétaire rapporteur, le prof Makaba Ngoma Michel. « Face à cette situation, l’assemblée générale a décidé de reprendre la grève jusqu’à satisfaction totale de ses revendications », indiqué l’Apukin. Car, a-t-elle renchéri, aucune avancée n’a été réalisée concernant les négociations avec le gouvernement de la République, chose qu’elle avait déjà déplorée lors de la rencontre précédente.

            En outré, indique le même document, « le 1er  ministre de la République Démocratique du Congo, Sylvestre Ilunga Ilukamba, se montre toujours indisponible afin de recevoir le comite exécutif de l’Apukin ».

            Après une analyse exhaustive des faits, les professeurs de l’Unikin estiment qu’il y a « l’absence de volonté politique de la part du gouvernement de la République qui, en dépit des instructions de son Excellence Monsieur République, Chef de l’Etat, n’a toujours pas donné suite aux revendications des professeurs de l’Université de Kinshasa », conclut  le communiqué.

Dorcas Nsomue

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •