Unikin et sauts-de-moutons : constat positif de Fatshi

0
84

Comme promis lors du dernier Conseil des ministres qu’il avait dirigé le vendredi 07 février dernier, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, a effectué hier jeudi 13 février 2020 une visite d’inspection de certains chantiers de Kinshasa, notamment celui de l’Université de Kinshasa, de l’avenue Kianza et des sauts-de-moutons. La ronde présidentielle a commencé par le campus universitaire de Kinshasa, de Livulu où venaient d’être lancés, lundi dernier, les travaux de réhabilitation des homes, bâtiments et installations sanitaires accusant un degré de délabrement avancé ou endommagés lors des manifestations de protestation du lundi 05 janvier contre la majoration des frais académiques. Félix Antoine Tshisekedi s’est rendu compte de l’effectivité de ces travaux qui devraient prendre huit mois.

            De l’Unikin, il a transité par le site érosif de Livulu, où le collecteur en construction se trouve en phase terminale, le pont de la rivière Kianza, qui sépare les communes de Ngaba et Lemba, lequel s’était affaissé à la suite des inondations de la fin de l’année dernière. Ici aussi, les travaux de reconstruction de ces ouvrages avancent, même si le rythme est encore lent.

            Peu après, le cortège présidentiel a pris la direction du boulevard Lumumba, où le Chef de l’Etat a mis pied à terre et passé en revue les sauts-de-moutons de Masina/Pascal, Masina/Bitabe (Marché de la Liberté) et Debonhomme. Il a trouvé des équipes de différentes sociétés soumissionnaires, notamment l’OVD (Office des Voiries et Drainages), l’Office des Routes et Safricas en pleine activité. Pour l’heure, le chantier le plus avancé est celui de Debonhomme, dont le taux de réalisation se situe autour de 60 %. Celui de Masina/Bitabe est autour de 30% tandis qu’à Masina/Pascal, on est en-deçà de 20 %.

            Après le district de la Tsangu, le Chef de l’Etat s’est rendu sur les sites des sauts-de-moutons de la RTNC/Assa nef, sur l’avenue de la Libération (ex-24 novembre), des ronds points Mandela et Socimat, sur le boulevard du 30 juin, avant de boucler par celui de Kinsuka/Pompage, lequel est terminé à 100 % et qui n’attend que sa mise en service officielle.

            S’exprimant devant les médias, en présence des responsables de l’OVD et de l’Office des Routes, le Vice-premier ministre et ministre du Budget, Baudouin Mayo, a confirmé le décaissement de 3, 5 millions de dollars américains sur le solde de 13 millions de dollars à décaisser pour boucler l’enveloppe de 46 millions de dollars américains arrêtées comme coût global de sept sauts-de-moutons. Au plus tard fin mai 2020, a-t-il promis, tous les chantiers seraient achevés.

            Dans l’ensemble, les travaux se déroulent normalement, même s’ils ont connu un temps de flottement entre décembre 2019 et janvier 2020.Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •