Unikin : 8 mois pour réhabiliter les homes

0
135

Déguerpis au mois de janvier dernier après de violentes manifestations suite à un mécontentement relatif à la hausse des frais académiques, les étudiants de l’université de Kinshasa auront droit, dans 8 mois, aux homes dignes de ce nom. C’est, en effet, la durée que devait prendre les travaux de réhabilitation. Le gouvernement de la République Démocratique du Congo vient d’acheminer des matériels pour la réfection de tous les homes des étudiants. Il s’agit des homes Vatican, 80 et 150 abritant les filles, 1 à 8 et 10, 20,30 où sont logés les garçons.

            Sur place, plus précisément au niveau des homes du plateau, c’est-à-dire les homes 1 à 8, un tracteur est en train de procéder au débroussaillement du site. Quant à la réfection des chambres, c’est dans les tout prochains jours que cette opération débutera.

            Ces homes, pour la plupart, sont frappés par un état de vétusté très avancé. Les installations électriques et hygiéniques, portes, les fenêtres donnent l’impression d’un milieu délaissé à son triste sort. Ce qui est souvent à la base des cas d’incendie pour ce qui est des installations électriques. A titre illustratif, les homes Vatican et 80 ont déjà eu à en payer les frais. Il avait suffi d’une simple défaillance du système électrique pour que tous les biens de certains étudiants partent en fumée.

            Au Home 80, le dernier à connaitre un cas d’incendie, c’est un réchaud qui avait semé la désolation chez les étudiants qui avaient transformé le restaurant en chambre. Vu la promiscuité dans laquelle elles vivaient, avec des chambres séparées à l’aide des triplex et rideaux, le feu c’était rapidement propagé dans tout le local. En dehors des dégâts matériels, aucune perte en vue humaine n’était enregistrée. Même chose au Vatican, qui avait connu un incendie au début des années 2000. Malgré les multiples promesses des autorités, les chambres endommagées sont restées  jusqu’à ce jour abandonnées. Avec les travaux qui viennent d’être lancés le lundi 10 février 2020 par le gouvernement, tout laisse à croire que les étudiants qui y seront relogés pourraient vivre dans des conditions acceptables.

            Par ailleurs, les autorités académiques pour leur part doivent faire un effort, une fois ces homes réhabilités, pour respecter les normes de logement. On y déplore très souvent non seulement un surpeuplement des étudiants dans les homes mais aussi au logement des non étudiants dans les chambres. Les étudiants pour la part doivent faire un effort de protéger le patrimoine en évitant de prendre n’importe qui dans leurs chambres.          Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •