Une campagne vidéo contre Joseph Kony

0
61

Le film dans lequel apparait le procureur de la Cour Pénale Internationale a été regardé près de 20 millions de fois. Alors qu’il fait l’objet de polémique sur la toile et en Ouganda, Louis Moreno Ocampo qui apparait dans la vidéo, a salué l’initiative. Il a estimé que la campagne vidéo appelée «Kony 2012 », donnait une voix aux personnes qui n’étaient pas jusqu’ici entendues.»
Il s’est aussi dit convaincu que cette stratégie offensive pourrait aider dans la lutte pour la justice internationale.
La vidéo qui dure une demi heure et initiée par le groupe américain les « Enfants Invisibles » montre la LRA, l’Armée de résistance du Seigneur, utilisant les enfants soldats.

Toutefois, des voix critiques s’interrogent sur le contenu et la crédibilité de cette campagne, dont l’objectif est de faire pression pour que joseph Kony soit arrêté et conduit devant la CPI, où il est accusé et recherché depuis 2005 pour crimes contre l’humanité.

Certains blogueurs ont attaqué le groupe « les Enfants Invisibles » accusé d’utiliser l’essentiel des fonds levés pour payer les salaires, les dépenses de voyage et aussi pour faire des films.
Certains journalistes et activistes Ougandais ont par ailleurs jugé la campagne «condescendante», alors que les analystes ont affirmé que la vidéo ne parvient pas à refléter pleinement la réalité sur le terrain.
Cela fait plus de 20 ans que la LRA sévit dans le nord de l’Ouganda et aujourd’hui principalement dans certains pays voisins. Le groupe dit vouloir instaurer un état inspiré de la Bible.

La LRA s’illustre surtout par des enlèvements d’enfants, les garçons sont forcés à devenir des combattants tandis que les filles sont utilisées comme esclaves sexuelles. Le président américain Barack Obama a annoncé en Octobre 2011, l’envoi de 100 soldats des forces spéciales en Ouganda pour aider Kampala à traquer Joseph Kony.
Mais jusqu’à présent, il a réussi à échapper à la justice internationale. Ce qui soulève des questions sur les chances de succès d’une telle campagne lancée sur les médias sociaux.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*