Un témoin affirme avoir vu le «Chairman» à Bangui

0
52

Le défilé des témoins se poursuit à la Cour Pénale Internationale (CPI), à La Haye, dans le cadre du procès de Jean-Pierre Bemba, sénateur et ancien vice-président de la République Démocratique du Congo, poursuivi pour sa présumée responsabilité individuelle dans les crimes de guerre et crimes contre l’humanité qu’auraient commis les soldats du MLC (Mouvement de Libération du Congo) entre octobre 2002 et mars 2003 à Bangui. Le témoin entendu hier mercredi 24 novembre 2010, sous le sceau de l’anonymat et dont la voix était brouillée, mais que l’on devine être un sujet centrafricain puisqu’il a révélé, à un moment donné, qu’il se trouvait au PK 12, a abondé presque dans le même sens que le « Témoin 38 ». Il a confirmé les actes de pillages, de viols collectifs, de tueries, de tortures perpétrés par les troupes du MLC sur des populations civiles dans la capitale centrafricaine.  

            Ce témoin a ajouté un élément nouveau au dossier : c’est celui de la présence de Jean-Pierre Bemba à Bangui. Selon ce témoignage, le « Chairman » aurait séjourné une seule fois dans cette ville. Il a affirmé l’avoir vu de ses propres yeux, habillé en tenue civile, comparable  à celle-là même que portait hier à l’audience le président national du MLC.

            Ce témoin à charge a révélé que Jean-Pierre Bemba aurait harangué ses troupes sur un terrain de football.  Il a ajouté que de nombreuses victimes des exactions de ses militaires voulaient le voir pour lui faire part de leurs doléances et lui demander de les faire cesser mais qu’il aurait refusé de les recevoir.

Un fait non moins important a été relevé lors de l’audience d’hier mercredi, c’est la réaction de la défense aux questions posées par l’accusation aux témoins. Me Nkwebe Liriss a estimé que ces interrogations étaient trop subjectives, ce qui était de nature à influer fortement sur leurs dépositions. On croit savoir que les juges du Tribunal de 1ère instance ont pris acte de cette observation.

            Comme à son habitude depuis le début de son procès, Jean-Pierre Bemba a suivi avec un calme olympien les accusations portées contre sa personne.                                                                  Kimp.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*