Un projet qui rejoint le souci de développement à la base

0
111

Nicolas Kazadi, ministre des Finances, a noté que le projet « Makuta ya Maendeleo » lancé par l’Ambassade des Etats-Unis venait court-circuiter le projet du gouvernement consistant à organiser une conférence de haut niveau sur le développement des «Entités Territoriales Décentralisées» (ETD). En effet, il était question de mettre autour de la table le Président de la République, qui est le porteur de cette vision de développement à la base ; le gouvernement qui est chargé de la mise en œuvre ; les entreprises minières qui sont soumises aux redevances et la société civile qui est la catalysatrice.

Selon Nicolas Kazadi, l’objectif était la matérialisation de la vision du Chef de l’Etat pour atteindre la « Revanche du sol sur le sous-sol ». C’est l’expression d’une nouvelle vision de développement à la base. Les deux axes de ce projet, à savoir la gestion de la redevance locale et de Fonds minier pour les générations futures seront, selon lui, l’expression d’une nouvelle culture de gestion, capable d’impulser le développement à la base pour les ETD.

            Le ministre des Finances a souligné que même les personnes éprises d’un minimum de sens d’humanisme ne peuvent qu’être profondément indignées à la vue d’une population très pauvre, vivant sur le sol très riche leur légué par leurs ancêtres alors que les entreprises qui les exploitent font de plantureux bénéfices. Enfin, il est convaincu que le meilleur moyen de développer le pays – même si les partenaires peuvent octroyer diverses aides – est de commencer à la base par responsabiliser les Entités Territoriales Décentralisées (ETD).SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •