Un policier de l’Onatra agressé par «l’armée rouge»

0
80

Alors qu’ils escortaient un  convoi d’un groupe de «l’armée rouge», un sous-groupe de romains(les marginaux qui opèrent au Beach Ngobila) vers le Parquet de grande instance de la Gombe(Tgi), un agent de la garde de l’Office national de transports(Onatra) a été  violement projeté sur le pavé sans ménagement. Avec une blessure ouverte à la tète et au coude gauche, l’infortuné,  Lofubwa,  Policier  de l’Onatra  en plein exercice de sa mission, s’est retrouvé dans un état de traumatisme et a été conduit d’urgence au centre médical de l’Onatra.

            Heureusement, en attendant de examens approfondis  sur  scanner, ses jours ne sont pas en danger. Kinshasa plonge depuis peu dans la violence comme pour démentir la version officielle qui fait de la chasse des « kuluna » le cheval de bataille des gouvernements national et provincial. Cette scène digne d’un film policier  s’est déroulée  lundi 19 juillet sur le boulevard du  30 juin vers onze heures   à la hauteur  de la direction générale de la Regideso.

            En effet, comme à ses habitudes, ce «service» qui traque aussi ses kuluna qui écument cette  frontière dont la particularité est de truander les voyageurs en provenance de Brazzaville  travaille en étroite  collaboration avec la justice. Ainsi, après chaque audition sur procès-verbal de ces bandits  par les officiers de la police judiciaire de cette entreprise, ceux-ci sont naturellement remis entre les mains de  la justice pour qu’elle fasse son travail. Et c’est lors de ce transfert que l’incident est arrivé.  Assis à l’arrière d’un mini-bus en mouvement pour le parquet,  trois «romains»  menottés ont ouvert violement la portière projetant l’officier de convoi sur le macadam. Pendant ce temps, d’autres malfrats se disputaient le volant avec  le conducteur qui heureusement n’a pas cédé.  Plus de peur que de mal, Le Phare a réussi a entré en contact avec  ce dernier. Selon lui, ces  31 voleurs qui sèment le désordre au niveau du pool Malebo ont été appréhendés par leur service depuis le vendredi de la semaine dernière sur une  plainte  aussi bien des voyageurs que des autorités de Brazzaville, ceci  après avoir commis plusieurs forfaits.

            Par ailleurs, lors de cet entretien, le nommé Lofubwa a fait état destrois brigands dont deux ont été récupérés par les éléments de la police du camp Lufungula de la commune de Lingwala et remis à l’Etat major de la police de l’Onatra. 

A.Vungbo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*