Un numéro vert pour les abonnés de la REGIDESO

0
116

Plus question de se déplacer pour des problèmes liés à la desserte en eau potable à Kinshasa. Il suffit de composer le ‘’4020’’, placé sur la table d’écoute au ‘’Call Center’’ de la REGIDESO. La cérémonie inaugurale de ce « Call Center » a eu lieu hier jeudi 10 octobre 2019, dans la commune de Ngaliema, non loin du rond point Socimat.

Elle était présidée par le Directeur général de la Regideso, Clément Mubiayi Nkashama. Dans son allocution, il a souligné que « l’accès à l’eau potable» fait partie des priorités du Chef de l’Etat. Pour ce faire, l’ensemble du personnel ainsi que son comité travaillent d’arrache-pied pour répondre à cette exigence du premier citoyen de la RDC. Il a remercié  la Banque Mondiale pour son appui financier.

Clément Mubiayi a souligné que le « Call center » est un outil destiné à  rapprocher de façon significative les abonnés duu fournisseur qui est la Regideso, et à faciliter la prise des décisions de l’hiérarchie. Le « Call center » est appelé à fonctionner comme une banque de données quotidiennes et permanentes de chacune des abonnés l’ayant contacté. Cela devrait de faire des mises à jour instatanées, avec comme résultat la réduction au maximum des fuites et coupures d’eau. 

            En effet, le « Call center » est opérationnel de 8h00 à 18h. Il est doté, dans un premier temps, de 15 postes. Au fil du temps, le « 4020 » sera opérationnel 24h sur 24h. Il s’inscrit dans le cadre de l’‘’Amélioration de la gouvernance dans le secteur de l’eau ». Il est exécuté avec l’appui technique de la firme tunisienne Hayat Com/RDC, dirigée par Zied Oueslati. Le « Call Center » a vu le jour dans le cadre du « Projet d’Alimentation en Eau Potable en Milieu Urbain-Financement Additionnel ». Le coût de travaux s’élève à 126.485 USD.

            De son côté, la représentante de la Banque Mondiale a salué la collaboration avec la Regideso mais aussi avec la RDC. Pour elle, le lancement du centre d’appels montre le niveau d’engagement de la Regideso vis-à-vis de ses clients. Car, il va davantage rapprocher l’entreprise de ses abonnés, raison pour laquelle son institution a accepté de financer ce service qui va répondre aux besoins sociaux de toutes les deux parties prenantes.

            L’ingénieur Philippe Lumeka Ditalua de la Cellule d’Exécution des projets Eau/Regideso a indiqué que ce « Call center » permet de faciliter aussi la communication entre la population désireuse de bénéficier d’un branchement de la REGIDESO mais également de recueillir des réclamations en rapport avec les services rendus. Il a saisi l’opportunité pour faire un plaidoyer auprès des responsable de la Regideso pour qu’ils s’investissent dans la maintenance des équipements mis en place, mais aussi renforcer régulièrement les capacités des opérateurs en vue de leur permettre de répondre convenablement aux désidératas des abonnés.

Rôle du « Call Center »

            Le manager du « Call Center », Poujis Kintenga a précisé son rôle : « C’est un service qui prend en charge les abonnés à distance. Nous recevons les appels pour les renseignements et les plaintes.

            Pour les renseignements, nous sommes obligés de donner aux abonnés des réponses satisfaisantes. Pour les plaintes, nous ne savons pas leur donner directement satisfaction. Dans ce cas, nous l’enregistrons et l’envoyons au service technique. Et, la technique  dépêche une équipe sur terrain. Et, lorsque la technique résout le problème de l’abonné, nous le rappelons pour nous assurer que le problème a été réellement résolu ».  Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •