UDPS : F.Tshisekedi passe la main à Kabund

0
195

Dans une lettre datée du 22 janvier 2019, mais qui n’est parvenue aux
médias qu’hier mardi 29 janvier, le Chef de l’Etat, Félix Antoine
Tshisekedi, a pris momentanément congé de son parti, l’UDPS (Union
pour la Démocratie et le Progrès Social) et confié, à titre
intérimaire, sa présidence à Jean-Marc Kabund. Ainsi donc, celui-ci va
cumuler ses fonctions de Secrétaire général avec celles de président
du parti. Pareille situation s’était déjà produite entre le 1er
février 2017, date du décès d’Etienne Tshisekedi, alors président du
parti, et mars 2018, date de l’élection de Félix Tshisekedi comme
président, par les membres du Congrès organisé en vue de l’investiture
du candidat de cette formation politique pour la présidentielle du 30
décembre 2018.
On rappelle que Jean-Marc Kabund, récemment élu député national,
n’est pas frappé d’incompatibilité. Félix Tshisekedi, par contre,
tombe dans un cas d’incompatibilité, conformément à l’article 96 de la
Constitution qui dispose : « Les fonctions de Président de la
République sont incompatibles avec l’exercice de tout autre mandat
électif, de tout emploi public, civil ou militaire et de toute
activité professionnelle. Le mandat du Président de la République est
également incompatible avec toute responsabilité au sein d’un parti
politique ».
Contacté à ce sujet, Augustin Kabuya, Secrétaire général adjoint, a
indiqué qu’hormis l’intérim de la présidence exercé par Kabund,
toutes les structures du parti et leurs animateurs restent en l’état.
Il n’est pas question d’une nouvelle mise en place à l’UDPS.
Kimp
MANDAT SPECIAL
Je soussigné Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, Président de l’Union pour la
Démocratie et le Progrès Social ;

Donne, par le présent, mandat à Monsieur Jean Marc Kabund A Kabund,
Secrétaire Général du Parti ;

Aux fins d’assumer mon intérim à la tête du Parti en usant de toutes
les prérogatives reconnues au Président du Parti jusqu’à la fin de mon
indisponibilité.
Le Présent mandat lui est délivré pour servir et faire valoir ce que de droit.

Fait à Kinshasa, le 22 Janvier 2019

Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •