UA : le rapport de la 9me réunion des ministres du Commerce fin prêt

0
48

C’est sur une note de satisfaction que de hauts fonctionnaires du
secteur du commerce en Afrique ont procédé, le mardi 2 juillet 2019, à
la clôture de la neuvième réunion des ministres en charge  de ce
secteur. Cette rencontre,  qui s’est tenue durant deux jours, soit du
1er au 2 juillet 2019 à l’Hôtel  Radisson Blue de Niamey, avait pour
objectif principal d’examiner les différents rapports d’activités,
afin de mieux préparer les travaux préparatoires du 12ème Sommet
Extraordinaire des Chefs d’Etat de l’Union Africaine prévu le 7
juillet 2019 à Niamey.

        Il sied de relever que bien avant la validation proprement dite du
document élaboré les experts en charge du commerce, ild l’ont
préalablement débattu puis adopté en plénière, sous la coordination
d’Amelia Kyambadde, présidente du bureau et ministre en charge du
Commerce, de  l’Industrie et des Coopératives de l’Ouganda, ainsi que
de Waoti Seydou Touré de la Cote d’Ivoire comme rapporteur.
        Elle s’est réjouie, à l’issue des échanges, de la participation des
délégués de la quasi-totalité des Etats membres de l’UA. Amelia
Kyambadde a remercié les ministres du Commerce pour leur précieuse
contribution à ces assises et salué l’engagement de la Commission de
l’Union Africaine pour l’organisation logistique.
        Il  faudrait signaler que hormis l’adoption du rapport de la neuvième
réunion des ministres du Commerce de l’Union Africaine, les
participants ont également examiné des points tels que le lancement de
la phase opérationnelle de la Zlecaf (Zone de libre-échange
continentale en Afrique), la mise en place de l’Observatoire Africain
du Commerce, dont le rôle sera de renforcer le commerce intra-africain
et l’intégration, la mise sur pied d’un portail en ligne pour des
offres tarifaires, l’usage de l’application mobile et web de la Zlecaf
par les entreprises, la structure du Secrétariat  de la Zlecaf, le
passage en revue du comité panafricain du secteur privé sur les
politiques de commerce et d’investissement (PAFTRAC), la proposition
d’Eswatini d’abriter la première réunion du Conseil des ministres du
Commerce, etc.
        Plusieurs pays ont pris part à cette réunion ainsi que plusieurs
représentants des organisations telles que la Commission de l’Union
Africaine (CUA), la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (CEN-SAD),
la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), la CEEAC, la  CEDEAO, la
SADC, la BAD, de la CEA (Commission Economique pour l’Afrique, la
Banque Afreximbank et la Conférence des Nations Unies pour le Commerce
et le Développement (CNUCED).
        Le Commissaire en charge du Commerce et de l’Industrie de la
Commission de l’Union Africaine, Albert M.Muchanga, qui était
intervenu à l’ouverture, avait exprimé sa reconnaissance au
gouvernement et au peuple du Niger pour l’hospitalité offerte à toutes
les délégations. Dans la foulée, il a appelé les ministres à examiner
minutieusement la sélection d’un candidat africain au poste de
Directeur général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).
        Pour sa part, Sadou  Seydou, ministre du Commerce et de la Promotion
du Secteur privé de la République du Niger, s’est réjoui du fait que
la Zlecaf venait de franchir le seuil de sa ratification. Il a precisé
que c’est en sa qualité de leader désigné pour la promotion de la
Zlecaf que le président Mahamadou  Issoufou et ses pairs vont lancer
sa phase opérationnelle lors du Sommet extraordinaire du 7 juillet
2019.
Melba Muzola,
Envoyée spéciale
à Niamey

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •