Tshisekedi et Sassou honorent les lauréats du CHESD et de l’ESAM

0
73

En compagnie de son homologue de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, le Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi a pris part hier mardi 05 octobre 2021 à une triple cérémonie de collation des grades académiques, à savoir la clôture de la 6ème session ordinaire, de la 4ème session spéciale du CHESD (Collège des Hautes Etudes de Stratégie et de Défense) et 4ème promotion de l’ESAM (Ecole Supérieure d’Administration Militaire).

Quatre communications ont été faites en marge de cette cérémonie, notamment l’allocution du numéro un du CHESD, le Général major Augustin Mubiayi Mamba, celle du commandant de l’ESAM, l’intervention de la présidente de l’Institut Tennis (partenaire du CHESD) ainsi que le mot du chef d’Etat-major Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo le Général d’armée Célestin Mbala Munsense.

            Le responsable du CHESD a fait savoir que celui-ci a pour vocation de dispenser des enseignements politico-stratégiques sur des questions nationales et internationales de défense, sécurité et stratégie. Il organise en deux sessions : ordinaire et spéciale.

            Concernant la session ordinaire, les enseignements portent sur la guerre et des stratégies militaires, ainsi que sur le schéma de préparation de la paix. On prépare les officiers militaires et policiers à de hautes responsabilités, à comprendre l’environnement complexe dans lequel s’inscrit l’action des combats, en les préparant à la bataille et comment l’emporter sur le terrain. CHESD leur permet également de comprendre et maîtriser le contexte de la géopolitique internationale ; saisir les mécanismes de prise de décision au niveau politique en vue de traduire l’action sur le terrain à travers les différents échelons de commandement.

            Quant à la session spéciale, les auditeurs qui en constituent l’essentiel d’apprenants sont de hauts fonctionnaires de l’Etat, parmi lesquels on trouve des professeurs d’université, des parlementaires, des membres du gouvernement et des chercheurs indépendants. Ils apprennent des stratégies permettant de comprendre les enjeux et défis auxquels sont confrontés la sous-région de l’Afrique Centrale, l’Afrique entière et le monde.

            Pour ce faire, les auditeurs sont préparés à analyser les faits et les événements, comprendre leur portée stratégique en vue de profiler l’action de défense et sécurité avec professionnalisme et excellence. Le collège donne aussi aux auditeurs l’éthique politique, diplomatique, économique, financière et industrielle concourant à l’élaboration de la politique de la défense et des stratégies militaires à mettre en œuvre.

            Par ailleurs,  le Général major commandant du CHESD, Augustin Mamba, a renseigné que dès le début de la 3ème session ordinaire en 2017, le collège avait commencé à accueillir des officiers militaires venant d’autres pays africains, en l’occurrence la République du Congo, le Burundi, le Cameroun,  la République Centrafricaine, et tout naturellement ceux de la République Démocratique du Congo.

6ème session baptisée «Denis Sassou

Nguesso»

            Il faut signaler que la 6ème session ordinaire dont les apprenants ont été collés hier, a été baptisée «Denis Sassou Nguesso», en hommage au Président de la République du Congo d’en face. A partir de l’admission des auditeurs venant d’autres pays africains dont le Congo Brazzaville, et pour donner un caractère sous-régional au collège, le CHESD avait sollicité et obtenu le parrainage du président Denis Sassou Nguesso.

            C’est dans ce même cadre que la 4ème session spéciale a dû aussi être parrainée par le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

            Pour finir, le Général major Augustin Mubiayi Mamba a adressé ses remerciements au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, pour son impulsion qui a permis au CHESD d’améliorer sa situation financière et administrative.

            En outre, a-t-il indiqué, grâce à la même impulsion, le CHESD a eu à tenir ses premières réunions du conseil d’administration 5 ans après sa création.

            C’est à l’issue de celles-ci que l’option a été levée d’ériger le «Collège des Hautes Etudes de Stratégie et de Défense en établissement public.   Son vœu est de voir le dossier connaître son aboutissement.

            Il a invité les lauréats, il les a invités à jouer pleinement leur partition par la mise en pratique de ce qu’ils ont appris dans leurs pays respectifs pour le bien de la sous-région et de l’Afrique tout entière.

Trois cérémonies

combinées

            Par ailleurs, il importe de préciser que la cérémonie avait trois volets, à savoir la remise des diplômes aux lauréats de la 6ème session ordinaire baptisée «Denis Sassou Nguesso», collation des auditeurs de la 4ème session spéciale ainsi que celle des lauréats de la 4ème session de l’École supérieure d’Administration Militaire. Si le président Denis Sassou Nguesso a remis les diplômes aux lauréats de la promotion qui porte son nom, le Commandant suprême des Fardc, Félix Antoine Tshisekedi, l’a fait à son tour pour ceux de la 4ème session spéciale du CHESD.

            Au bout, le Chef de l’Etat a procédé à la clôture solennelle de l’année académique 2020-2021 et à l’ouverture de l’exercice 2021-2022.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •