Tripaix/Gombe : deux diamantaires devant les juges

0
79

Le Tribunal de paix de la Gombe, siégeant sous la  présidence du juge Mundyo, assisté du greffier Munsiona, a abrité hier jeudi 26 août, une audience publique, dans l’affaire inscrite sous RP 21.341, opposant Olivier Lukusa Ntumba à René Mulumba Munda, tous deux œuvrant dans le secteur  du diamant. Le premier traîne le second en justice pour abus de confiance ». 

            Selon la version des avocats de la partie demanderesse, René Mulumba, diamantaire de son état, aurait emprunté une somme de 14.000$ en 2004, auprès de son partenaire Olivier Lukusa, dans le but d’augmenter la vente de diamants, et par la suite rétrocéder tous les bénéfices à la partie citant. La même partie souligne que, au début, René Mulumba respectait le contrat. Mais arrivé deux ans plu tard, ledit ami commence à le faire flotter  comme un bateau dans la mère. 

Il bloquait l’argent pour  s’acheter  des immeubles, de véhicules et consorts. Ainsi suite à cet abus de confiance, il exige de Mulumba la restitution de son argent à l’amiable. Et la parti citée lui  proposa l’une des ses parcelles ayant la valeur de 10.000$ en terme de compensation, tout en lui promettant d’ajouter la somme restante. Mais subitement, il va saisir le parquet.  «Mon client s’est acquité de la parcelle simplement pour éviter des tiraillements, en attendant la somme restante », a déclaré l’avocat de M. Lukusa.

            Répliquant à cette affirmation, le conseil de Mulumba soutient que le litige était déjà réglé lors de la compensation de la parcelle, prouvant à suffisance que le libellé est très obscur, parce que la parcelle valait 13.500$. Alors, il ne restait plus rien à régler. Au regard du pertinent dossier, le Tribunal renvoie la cause au mercredi 1 septembre.

Muriel Kadima     

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*