Tension dans les deux districts d’Uélé

0
52

Le porte-parole de la Monuc, Madnodge Mounoubai, a indiqué hier mercredi 5 mai 2010 que les FARDC ont rapporté qu’elles se sont affrontées avec les éléments de l’Armée de Résistance du Seigneur(LRA) dans le parc national de la Garamba à l’Ouest de la région de Faradje. Une opération conjointe MONUC-FARDC a été menée du 24 au 28 avril 2010 dans la région de Dungu-Ngilima-Bangadi-Niagara, dans le but d’enquêter sur les allégations au sujet des exactions perpétrées par les éléments de la LRA et d’évaluer la situation sécuritaire en général dans cette région. En outre, la Force de la MONUC a amené le 30 avril 2010 une insertion d’hélicoptère à Niangara dans le cadre de la préparation de la visite de M. John Holmes, Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies chargé des Affaires Humanitaires. En Ituri, la situation sécuritaire au Sud du territoire d’Irumu demeure en général sous contrôle.

Concernant l’aspect humanitaire, la communauté humanitaire a exprimé son indignation face au déguerpissement forcé des déplacés se trouvant sur le site d’Aveba, dans le territoire d’Irumu, par des militaires FARDC. Ceux-ci, apprend-on, les accusent d’être de mèche avec des miliciens. Il s’agit des personnes déplacées par la force Mokato Ngazi. Certains se sont installés dans des familles d’accueil tandis que d’autres se sont dirigés vers Songolo et d’autres localités. Quelques exactions notamment l’extorsion des biens ont été signalées lors de l’opération. Une mission mixte de protection (JPT) qui s’était rendue à Aveba a signalé des cas de malnutrition et des besoins en articles non alimentaires et en vivres. Des cas de violences sexuelles ont également été rapportés. L’ONG Action contre la faim (ACF) vient de mettre en place 20 centres de traitement thérapeutique contre la malnutrition à Niangara, dans le Haut-Uélé. Quelques 250 relais communautaires sont également prévus. Une enquête nutritionnelle menée par ACF sur 402 enfants de 6 à 59 mois dans la zone avait révélé des taux de malnutrition aigue globale MAG de 13,7% et 3,7% de malnutrition aigue sévère(MAS). 

Kevin Kabamba et Christelle Diatezwa (stagiaires Unikin)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*