Symposium de diversification économique à Malabo

0
66

Les entrepreneurs africains sont attendus durant deux jours, du 3 au 4 février 2014 au Palais des conférences et des congrès de la ville de Sipopo à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, dans le cadre d’un Symposium sur la diversification économique. Cet événement coïncide avec l’apparition de différentes nouvelles concernant les opportunités d’investissement qu’offre ce pays considéré comme le futur « Dubai » d’Afrique. Les spécialistes de la Banque mondiale participeront également à cette session réservée aux seules entreprises ayant un potentiel authentique et réel pour investir.

            En effet, à en croire le communiqué de presse diffusé à cette occasion, cette grande rencontre économique et d’entreprises aura pour objectif principal la présentation des grandes opportunités qu’offre actuellement la Guinée équatoriale aux investisseurs du monde entier.

            « La célébration de ce forum coïncide précisément avec la publication de différentes informations soulignant l’attrait de notre pays en tant que centre d’investissement » précise-t-on.

            Ces dernières semaines, l’agence spécialisée CNN Money a qualifié la Guinée équatoriale des meilleures économies du monde pour sa valeur comme point d’investissement, suivant l’estimation du Fonds monétaire international (FMI) dans l’article « World’s best economies in 2013 »

            Pour cela, le pays se prépare à recevoir la visite de nombreux spécialistes et investisseurs du monde entier, qui pourront analyser in situ la réalité économique et sociale de la Guinée équatoriale.

            Pour obtenir plus d’informations sur ce forum et pour les personnes qui y sont intéressées, l’organisation a ouvert le site web www.emergingeg.com. Les entreprises nationales ou internationales intéressées à participer ne peuvent enregistrer leur inscription que par le biais de ce site web ; en tenant compte qu’une sélection des inscriptions sera faite afin de donner de la priorité aux entités ayant une capacité d’investissement constatée dans les cinq secteurs stratégiques et d’intérêt spécial (l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’industrie pétrochimique des mines et les services financiers).

            Avant le symposium, un important séminaire sera donné par des spécialistes de la Banque mondiale, auquel participeront exclusivement les membres du gouvernement et les directeurs des différents départements. Cet événement constituera un moment de réflexion interne sur les priorités d’une stratégie de diversification, d’après des pratiques internationales optimales. Ce sera un moment de discussion « en famille » sur les défis et les réformes internes nécessaires pour l’amélioration du climat des affaires dans le pays.

            Une fois cet important événement célébré, le symposium aura lieu les 3 et 4 février ; deux journées lors desquelles on attend la présence d’une importante représentation de la communauté économique internationale, qui pourra découvrir la situation réelle du pays – souvent dénaturée par les médias internationaux – ainsi que les possibilités et les potentiels énormes existants dans ces cinq secteurs productifs concrets.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*