Stève Mbikay : campagne contre le mariage pour tous en RD Congo

0
168

steve-mbikayi-les-concertations-nationales-nont-pas-abouti-a-la-cohesion-nationaleAprès avoir  déposé sur la table du bureau de l’Assemblée nationale une proposition de loi contre la légalisation de l’homosexualité, le député national Steve MBIKAYI vient de lancer une campagne contre l’importation du mariage gay (homosexuelle) en République Démocratique du Congo. Invité le samedi 22 mars 2014 par  la communauté “Famille chrétienne”, à l’occasion de la célébration du mois de la femme, ce député national, élu de Kinshasa, a fait un exposé sur « Le mariage et la culture africaine ». Il a lancé un vibrant appel aux couples regroupés au sein de la “Famille Chrétienne” pour se ranger derrière son initiative.

Il s’est appuyé sur la Sainte Bible, notamment Lévitique et l’épitre de Paul aux Romains pour qualifier le mariage gay d’union diabolique. Il a réitéré sa ferme opposition à la légalisation de l’homosexualité dans la société congolaise car cette pratique déstabiliserait les familles, cellules de base de toute communauté humaine. Il a déploré, sans pour autant prêter des intentions au Président de l’Assemblée Nationale, le fait que sa proposition de loi contre la légalisation de cette perversion ne figure pas au calendrier des travaux de la session de mars. Ce député du groupe parlementaire UNC et Alliés menace de mobiliser les familles congolaises dans une marche populaire contre ce type de mariage. Il a exprimé sa vive inquiétude de voir ce déviationnisme moral, après son rejet en Ouganda et au Zimbabwe, tenter de s’infiltrer en République Démocratique du Congo, avec la complicité de certains “francs-maçons” qui évolueraient dans les cercles politiques.

 Pour Steve Mbikay, le mariage gay va à l’encontre des valeurs africaines et constitue une dérive grave de l’acculturation mal dissimulée. Edifiée par l’argumentaire de ce député national, les femmes présentes à cette rencontre ont promis leur soutien sans faille à sa croisade contre l’homosexualité. Dans la foulée, elles ont interpellé le Président de l’Assemblée Nationale pour que ladite proposition de loi soit soumise en urgence à la plénière, afin que les élus du peuple l’adoptent pour que l’homosexualité ne trouve aucun espace dans la société congolaise. Au Président de la République, elles ont également demandé au Président de la République, Joseph Kabila, de ne pas transiter sur le respect de nos us et coutumes en matière sexuelle, à l’instar de ses homologues MUSEVENI de l’Ouganda et MUGABE du Zimbabwe, farouchement opposés à cette pratique qu’ils considèrent comme une abomination.

Eric WEMBA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*