Sokola 1 : le Chef de l’Etat fait le ménage

0
179

Comme promis lors de la dernière réunion du Haut Commandement militaire qu’il avait présidée dernièrement à la Cité de l’Union Africaine, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, commandant suprême des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo), vient de décider le remplacement du général-major Marcel Mbangu, commandant de l’opération Sokola 1 au Nord-Kivu, par le général Jacques Chaligonza, assisté du général Peter Cirimwami. Ce changement de commandement vise à donner une nouvelle impulsion à la traque des forces négatives au Nord-Kivu, avec dans le collimateur les rebelles ougandais ADF, qui ont transformé cette partie de la République en « no man’s land ».

            Les observateurs notent qu’à la suite de la flambée de l’insécurité à Beni et Lubero, les autochtones ne cessaient de réclamer, à cor et à cri, le renouvellement des effectifs et du commandement militaire. Des manifestations populaires – marches de colère, villes mortes, sit-in – se succédaient à un degré tel qu’il fallait que le Président de la République envoie un message fort aux filles et fils du Nord-Kivu, dans le sens de son engagement à faire de la traque des groupes armés une des priorités de son quinquennat.

            L’impression que risquait de donner l’enlisement de l’opération Sokolo 1 est que les FARDC n’étaient pas en mesure de ramener une paix durable à l’Est. Justement, le pari à gagner par les généraux Chaligonza et Cirimwami sera celui de la neutralisation effective et définitive des rebelles ougandais ADF, rwandais FDLR et autres milices locales, dans un délai plus court que les quatre années qui viennent de s’écouler au rythme d’un interminable chassé-croisé ponctué d’un lourd bilan de morts, de pillages des ressources naturelles, avec en prime de fortes perturbations de la riposte contre Ebola.

            Point n’est besoin de souligner que les populations civiles de Beni, Lubero, Butembo, Rutshuru et autres contrées du Nord-Kivu attendent des résultats immédiats du nouveau commandement de l’opération Sokola 1. Les généraux Chaligonza et Cirimwami sont donc avertis.                              Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •