SNEL : campagne de distribution gratuite des lampes solaires à Kimbanseke

0
291
snel 2Des kits de lampes solaires ont été distribués gratuitement hier mardi, 24 mai 2016, à plusieurs services à caractère public de la commune de Kimbaseke, particulièrement dans le quartier Ngamayama. Cette action, lancée depuis un mois, a déjà bénéficié à plusieurs institutions sociale de la commune de Kimbanseke parmi lesquelles la maison communale de Kimbanseke, les écoles, les bureaux de quartiers, les centres de santé, les sous-commissariats de la Police Nationale Congolaise, le Home de vieillards Saint Marc, etc. Mise en œuvre par le Gouvernement de la République, grâce à un financement de la Banque Mondiale, cette distribution cadre avec la « Campagne de sensibilisation de la population congolaise à l’utilisation des kits solaires certifiés « Lighting Africa » (éclairage de l’Afrique). Elle a été confiée à la Société Nationale d’Electricité (SNEL s.a.) qui possède des études et une expertise appropriées sur l’électricité et la distribution non seulement dans la capitale, mais aussi sur l’ensemble du territoire nationale. Il convient de souligner que cette dernière, sur terrain, travaille en partenariat avec la « SNV », une organisation néerlandaise de développement.
A Kimbaseke, Pauline Kompany de la SDV – qui est un des responsables en charge de la distribution – a procédé à la distribution gratuite des kits solaires aux enseignants du Collège Météo qui comporte deux sections : primaire et secondaire (nommée Oasis). Expliquant l’origine de la campagne, Pauline Kompany a signalé que le Gouvernement de la RDC, conscient du fait que les milieux non desservis par le réseau électrique ont des besoins immédiats et pressants d’alimentation en énergie, a mis en œuvre un programme de distribution et d’installation de matériels d’éclairage hors réseau, en attendant que les travaux entrepris pour combattre ces poches noires grâce à la Deuxième ligne électrique de la SNEL s’achèvent. A ce titre ceci reste, pour certains, une solution transitoire. Elle a expliqué les deux objectifs  visés par ce projet de distribution des kits solaires à Kimbanseke, d’abord accroître l’accès aux kits solaires certifiés « Lighting Africa » et l’utilisation de ceux-ci de manière durable et pérenne; leur durée minimum de vie est de deux ans. Ensuite, le projet veut faire valoir les avantages de l’utilisation des produits solaires modernes.
Produits incassables et pour un éclairage de qualité
            Abordant les avantages fournis par ces kits solaires, Pauline Kompagny a signalé qu’ils contribuaient grandement à l’amélioration des conditions de vie par la réduction des dépenses d’éclairage à la maison et dans les étals ainsi que de recharge de téléphones portables ; par la réduction des risques d’incendies, des maladies respiratoires et de pollution atmosphérique ; par l’amélioration de la performance scolaire de enfants ; par la diminution des frais pour l’approvisionnement en bougie, pétrole et piles pour nos mamans ; et, enfin, par la réduction des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la préservation des ressources environnementales. Elle a invité les enseignants à sensibiliser leurs entourages respectifs pour amener la population à acheter ces lampes et à bénéficier des tous ces avantages. Elle leur a même proposé d’être des revendeurs de ces kits et de bénéficier ainsi d’une création d’emplois. Après ces explications, chaque enseignant a bénéficié gratuitement d’un kit de lampe solaire. Pour convaincre l’opinion du bon éclairage de ces kits, une visite été organisée dans les structures qui avaient auparavant bénéficié de ces lampes. Le chef de quartier de Ngamayama, Swata Bertin, s’est montré très ravi par ce don, parce qu’il parvient à travailler et rédiger ses rapports même la nuit. Au sous-ciat 17 Mai, le commandant et ses adjoints étaient contents et pouvaient rédiger leurs procès-verbaux la nuit. Au Centre de Santé Médicale (C.S.M.), on a visité une maternité, une salle d’accouchement et une salle de soins bien éclairées grâce aux  kits reçus. Enfin, la visite de l’Hospice Saint Marc a totalement convaincu la délégation qui a trouvé des lampes dans chaque chambre et salle de prière.
SAKAZ
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •