Sénat-Assemblées provinciales : Bahati, l’invité-surprise du «Congrès»

0
63

Initiateur du « Congrès » qui réunit, depuis le lundi 15 novembre 2021 à Béatrice Hôtel, dans la commune de la Gombe, les sénateurs, les présidents des Assemblées provinciales et leurs directeurs administratifs, le professeur Modeste Bahati Lukwebo, que les participants attendaient à la cérémonie de clôture prévue pour ce jeudi 18 novembre, s’est invité hier mercredi 17 novembre dans ce site. C’était, indique-t-on, pour s’assurer du bon déroulement des travaux et échanger avec les participants au sujet du climat général du travail.

       S’agissant de la modération de cette journée, elle était assurée par le rapporteur Michel Kanyimbu. A l’ordre du jour, il y avait des thématiques liées à la fonction de contrôle de l’assemblée provinciale, à la rédaction des édits, à la fonction de représentation des députés provinciaux, à la fiscalité provinciale, aux objectifs de développement à la base.

       Evariste Boshab, sénateur de son état et un des panélistes du jour, a planché sur la rédaction des édits provinciaux. Son souci, a-t-il déclaré à la presse, était de mettre à la portée des députés provinciaux les fondamentaux de la « légistique », cette technique particulière devant leur permettre l’élaboration des édits provinciaux – qui sont en fait des « lois provinciales »- clairs, cohérents, intelligibles, lisibles et qui ne laissent aucune place à l’à-peu-près. Ce professeur d’université a par ailleurs appelé les animateurs des organes délibérants et ceux des exécutifs provinciaux à une étroite cohabitation, afin de booster le développement à la base de leurs entités.

       Signalons qu’en marge de la clôture de ce premier Congrès entre le Sénat et les Assemblées provinciales, une « Déclaration finale » sera adoptée par les participants et lue au Palais du Peuple en marge du discours officiel.LP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •