Sénat : 8 «honorables» attendus du Maï-Ndombe et du Nord-Kivu

0
103

Il ne reste que deux missions à remplir pour le bureau provisoire du Sénat, sur les trois dévolues à tout bureau provisoire du Parlement. Il s’agit de l’élaboration du règlement intérieur de la chambre, et de l’organisation de l’élection des membres du bureau définitif. Car, la validation des mandats a été faite.

 Au total, les mandats des 100 sénateurs sur les 108 que compte la chambre ont été validés, en attendant que les élections sénatoriales soient organisées dans les provinces du Nord-Kivui et de Mai-Ndombe afin de compléter définitivement la liste.

            Après validation de leurs mandats, les sénateurs exerçant d’autres fonctions, notamment celles jugées incompatibles avec leur mandat, sont contraints de faire le choix entre siéger au parlement ou rester à leurs anciens postes. Ils ont 8 jours pour ce faire. Passé ce délai, a rappelé le président du bureau provisoire Léon Mamboleo, tout celui ou toute celle concerné(e) par le cas d’incompatibilité sera considéré comme ayant renoncé automatiquement à son mandat de sénateur.

            C’est la première secrétaire du bureau provisoire, Marie Josée Kamitatu Sona, qui a fait cette communication devant les journalistes, le mardi 30 avril 2019.                                            Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •