Selembao : des brigands dévalisent deux maisons la même nuit

0
62
La nuit de samedi 25 au dimanche 26 août a été cauchemardesque pour deux familles voisines résidant au quartier Kingu, dans la commune de Selembao. En effet, un groupe d’éléments en uniforme et armés acommencé par attaquer la maison du pasteur Fidel Haryk de l’église « Assemblée Chrétienne des Rachetés Affranchis » (Acra), basée dans la commune de Kintambo. Il convient de signaler que la victime est locataire chez un galonné des FARDC. 
Après avoir fait éclater les ampoules électriques et cassé les vitres des portes, ils ont réussi à pénétrer au domicile du précité. Sous la menace de l’arme que lui avait collé à la tempe un homme au visage masqué, prêt à appuyer sur la gâchette, le pasteur Fidel a dû leur remettre un poste de télévision, quatre téléphones portables, une valise d’habits, une somme évaluée à 900 dollars américains ainsi que plusieurs effets de valeur.
Après avoir dévalisé ce ministre de Dieu, les bandits sont directement passés chez son voisin, un jeune homme en pleins préparatifs de son mariage. Après avoir brutalisé ce dernier, ils lui ont arraché tous les fonds rassemblés pour la dot de sa future épouse, deux téléphones portables et ainsi que d’autres biens. 
Après leur double forfait, ils ont disparu dans la nature, laissant leurs victimes en état de choc. Les appels au secours lancés au téléphone en direction du sous-commissariat de police de ce quartier par des voisins sont restés sans suite. Ce n’est que plusieurs heures après que les policiers du quartier se sont pointés sur les lieux, pour constater simplement les dégâts. Peu après leur départ, des militaires que l’ont dit être venus du Camp Kokolo ont, à leur tour, débarqué au même site, pour enquêter. Un suspect, revenu le matin sur le « lieu du crime », a été arrêté.
 
   Prisca Gogila 
(stagiaire/ Ifasic)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*