Secteur du commerce à Kinshasa: grève générale ce lundi matin !

0
85

Pour la énième fois, les travailleurs du secteur de commerce de la ville de Kinshasa ont décidé, après leur assemblée générale du samedi 31 août 2019, à la place «Golgotha», située au croisement des avenues Marais et Bokassa, à Gombe, d’observer une grève générale dès ce lundi 2 septembre 2019, à partir de 7heures du matin. Cela est consécutif, soutient Makayanga, Vice-président de l’Intersyndicale, à la non application du cahier de charges des travailleurs par les employeurs, après plusieurs mois d’observation.  On rappelle que dans le protocole d’accord signé entre les employeurs, le gouvernement et l’Intersyndicale, il  était décidé de mettre fin à la sous-traitance par les maisons de placement,  l’application du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), et enfin le respect des dispositions légales, à savoir l’horaire de travail, l’hygiène et la sécurité, la protection de la main d’œuvre nationale.   

            Dans son adresse aux travailleurs, il a rappelé que l’autorité publique a été préavisée le 12 août 2019, et le rendez-vous manqué du vendredi 30 août 2019, à l’Hôtel de Ville de Kinshasa, a poussé les travailleurs à maintenir la grève générale à la date ci-haut indiquée. Curieusement, jusqu’à la veille du lundi 2 septembre 2019, l’Exécutif provincial pourtant saisi, n’a pris aucune disposition, allant dans le sens de déjouer la grève. En son temps, a-t-il fait savoir, le Président de l’assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoy Kadima, avait écrit au ministre provincial en charge de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation, et Affaires Coutumières pour mettre fin au désordre dans le secteur du commerce. Jusque-là, le ministre concerné ne semble pas prendre le dossier à bras le corps, et son silence inquiète.   

            Pour le président de l’Intersyndicale, Kabeya, cela dénote un désintéressement total au problème vital de ses concitoyens.

Jean-René Ekofo      

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •