Secrétariat général à la Culture et aux Arts : les syndicalistes veulent récupérer le patrimoine immobilier

0
106

Installée hier mercredi 2 juillet 2014, par le ministre de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts, Baudouin Banza Mukalayi Sungu, la nouvelle équipe syndicale du Secrétariat général à la Culture et aux Arts s’est saisie de cette occasion pour présenter au ministre de tutelle, les grandes lignes des revendications contenues dans le cahier de charges.

Banza avait à ses côtés, le représentant du ministre de la Fonction publique, ainsi que Pierre Lutumba, SG à la Culture et aux Arts.

 Ces revendications de syndicalistes ont été regroupées en six points qui sont entre autres le plan administratif, la rémunération, le social, les infrastructures, des compétences et enfin, la formation.

Au cours de cette manifestation, David Buango,  vice-président de la délégation syndicale, a lu quelques recommandations faites aux autorités dont l’admission sous statut de nouvelles unités et leur mécanisation, l’avancement en grade, l’équité dans la distribution et l’octroi des primes, la prise en charge sanitaire du personnel, la restitution  d’un certain nombre de bâtiments occupés par d’autres entités de l’Etat, notamment par la Division urbaine de la Fonction publique, ainsi que le bâtiment Mbomu abritant la presse universitaire.

Le même document fait de la restitution des attributions transférées abusivement aux provinces, la requalification des attributions globales à caractère culturel cédées à d’autres ministères telles que la censure, l’artisanat, la francophonie, le renforcement des capacités et recyclages,…

Aux syndicalistes, le ministre Baudouin Banza a fait savoir que cette installation officielle leur confère non seulement la qualité, mais aussi la compétence pour défendre légitimement les intérêts du personnel de leur administration.

Le ministre de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts a émis le vœu de voir le nouveau comité être celui des revendications, mais aussi d’un fructueux mandat, afin de combattre les différents maux qui rongent leur administration.

Tout en les rappelant que leur employeur, c’est l’Etat congolais, le ministre Banza s’est engagé à exécuter les obligations qui sont les siennes, en fournissant à tous un traitement égal par rapport à la rémunération et primes.

Baudouin Banza a déclaré à la délégation syndicale qu’un effort devrait aussi être fait au niveau de la maitrise des instruments juridiques et textes administratifs. Enfin, il a conclu que leur force devrait découler de la loi, ainsi que de ses principes  qui sont l’équité, la promotion des intérêts légitimes.

Pour sa part, le représentant du ministre de la Fonction publique s’est dit satisfait que les élections se soient déroulées dans de bonnes conditions.

De son côté, Pierre Lutumba a procédé à la présentation des membres de la délégation syndicale du Secrétariat général à la Culture et aux Arts. Odia Kazadi Kankola (président), Bwango Lobey David (vice-président), Loimi Tomo Corneille (secrétaire) et Morisho N’yandwe Josué (trésorier).

Melba Muzola 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*