Saut-de-mouton de Pompage : l’OVD plaide non coupable !

0
525

L’inauguration du tout premier saut-de-mouton de la ville de Kinshasa, en l’occurrence celui de Pompage, dans la commune de Ngaliema, le lundi 23 décembre 2019, a été renvoyée à une date ultérieure. Depuis lors, de mauvaises langues, à travers les réseaux sociaux et même les médias, pointent l’Office des Voiries et Drainage (OVD)  comme responsable du couac.  A cet effet, l’Intersyndicale de l’OVD, par l’entremise de son président national, Fabrice Okele Ndjondjo, a fait hier jeudi 26 décembre 2019, une déclaration à la presse, relative au report de l’inauguration du saut-de-mouton de Pompage. C’était au siège de la  Dynamique Syndicale des Finances (DSF), de surcroit la permanence de l’Intersyndicale située dans la commune de la Gombe.

         A l’en croire, l’OVD a déjà terminé son travail. Par conséquent, il appartient aux services chargés d’évacuer les immondices (Hôtel de ville), ainsi qu’au ministère des Infrastructures, Travaux Publics et Réaménagement (ITPR) d’aménager les parkings, pour que l’ouvrage et ses accessoires soient fin prêts, en vue de l’inauguration de ce mini-échangeur par le Chef de l’Etat, si possible avant les festivités de la Saint Sylvestre, comme promis.

          Sa mise en service serait un grand soulagement pour les usagers de la route, à cause des embouteillages, et pour les populations des quartiers Kimbwala, Malweka, Mbudi, CPA, Kinsuka, Don Bosco, Lutendele et Pompage, présentement enclavées. Lors de son adresse à la nation, devant les deux chambres réunis en congrès, le Président de la république, Félix Antoine Félix Tshisekedi, avait rappelé à l’opinion qu’il n’acceptera pas des chantiers inachevés.

         Fabrice Okele a, au nom de l’Intersyndicale, rendu un vibrant hommage au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la marque d’estime, la confiance et la revalorisation de l’expertise nationale, par le biais de l’OVD. Techniquement, a-t-il soutenu, l’Office des Voiries et Drainages a complétement fini son travail, en respectant à la lettre son contrat, pour lequel le gouvernement central, sous l’impulsion du Président de la République, avait débloqué 2.757.573.29 dollars américains au titre du financement de ce saut-de-mouton.

         « De ce fait, l’OVD n’étant pas responsable des immondices, de l’aménagement des parkings, ces aspects des problèmes ne peuvent guère lui être imputés », a-t-il fait savoir. Et de poursuivre : « Nous tenons à convier la population à faire confiance à l’OVD, dont l’expertise, valorisée par le Chef de l’Etat, a produit ses fruits dans la ville dans le cadre du programme des 100 jours. Les avenues Luambo Makiadi (ex-Bokasa), Commerce, Saio, Université, y compris les sauts-de-mouton, démontrent à suffisance sa capacité. Et, que présentement, l’OVD est au chevet de la route Université qui mène vers l’Intendance, dans des travaux intenses de lutte anti-érosives ».

         Pour Fabrice Okele, l’OVD est en droite ligne avec la philosophie du Chef de l’Etat fondée sur la vision : « Le Peuple d’abord ».Jean-René Ekofo   

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •