Santé : la revue 2009 satisfaisante

0
37

Pendant trois jours, la province du Bas-Congo a organisé à Matadi sa revue 2OO9 à la fin de ce mois de mars. Cette revue a été l’occasion pour le Gouvernement provincial, à travers son Ministère en charge de la Santé, d’identifier les différents goulots d’étranglement des interventions sanitaires menées pour assurer le bien-être de la population. Les principaux indicateurs-phares en rapport avec la mise en œuvre des plans d’action 2OO9 de 31 Zones de Santé ont été analysés en profondeur. Ce qui devra aider les différents responsables, à chaque niveau, de les inclure dans leurs plans de travail pour l’année 2010.

 

Cette revue était une opportunité pour le Ministère de la Santé et ses partenaires de réaliser une évaluation du Plan d’Action Provincial 2OO9. Il convient de signaler que cette évaluation inclut de façon plus large toutes les actions entreprises dans les différents Districts sanitaires dans le but d’améliorer l’état de santé de la population vivant dans la Province.

En 2OO8, la situation sanitaire de la province du Bas-Congo était caractérisée par un taux d’accès aux soins curatifs de l’ordre de 41%, de mortalité maternelle de 380 pour 100.000 naissances vivantes, de couverture vaccinale (DTHepBHib) de 88,6%, d’abandon (DTC/DTC3) de 11%, de couverture des femmes enceintes en VAT2+ de 79%, de couverture des femmes enceintes en TPI de 58,4%, d’utilisation de CPS de 15,6%, de desserte en eau potable de 49%, de référence de 4,8 % et de contre-référence de 28%, etc …

Les principaux thèmes retenus pour la revue annuelle 2009 étaient articulés autour de la Stratégie de Renforcement du Système de Santé (SRSS), trois ans après sa mise en œuvre dans les Zones de Santé de Boma et Lukula ainsi que son introduction dans les Zones de Santé de Kisantu, Ngidinga et Nselo : defis et perspectives par rapport aux sous-axes de la revitalisation. Evaluation du Plan d’Action des Districts sanitaires 2009, Evaluation du niveau de la mise en œuvre du SNS dans la Province. L’objectif général de la revue annuelle 2009 était de dresser le bilan de la mise en œuvre du Plan d’Action Provincial et de l’opérationnalisation de la Santé de Renforcement du Système de Santé (SRSS).

Cette revue annuelle 2009 a connu la participation de 96 personnes, notamment des délégués du Ministre provincial de la Santé, des cadres de la 5ème Direction du Ministère de la Santé, des membres de l’ECP, des cadres de la DSP, des médecins chefs de Districts Sanitaires, des médecins chefs de Zone de santé, des médecins directeurs des HGR/Centres Hospitaliers de la ville de Matadi et des partenaires intervenant dans le secteur de la santé.

De l’engagement du gouvernement provincial

Dans son mot de clôture, le gouverneur de la province du Bas-Congo, apôtre de 5 (cinq) chantiers de la République, a exhorté les médecins à la conscience professionnelle, car ce sont eux les détenteurs de la clef de la vie ou de la mort pour leurs semblables. Reconnaissant les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent par rapport à leurs confrères et consoeurs des pays européens, Simon-Floribert Mbatshi Batshia a promis d’accorder une attention soutenue à leurs doléances, malgré les maigres moyens du gouvernement provincial. C’est un engagement ferme pris par le gouverneur de province d’accompagner les Médecins du Bas-Congo dans l’exercice de leurs fonctions en tant que partenaires du gouvernement provincial.

Le chef de l’exécutif provincial a l’avantage de bien connaitre les différentes formations médicales du Bas-Congo pour les avoir déjà visitées et équipées pour la plupart. Le gouvernement provincial se propose de mettre à la disposition des professionnels de la santé des moyens de déplacement à l’instar de ceux donnés aux inspecteurs de l’EPSP. Auparavant, le docteur Mavila Vilakana, médecin inspecteur provincial, s’est appesanti sur les attentes formulées au cours desdits travaux dont l’organisation a respecté le calendrier.

 LUZOLO  N’ZEKA (CP)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*