RVA : ouverture des plis pour la réhabilitation de l’aéroport de Mbuji-Mayi

0
193

La Régie des Voies Aérienne (RVA), a procédé, hier mercredi 20 novembre 2019, à l’ouverture des plis  ou offres relatives au projet prioritaire de la sécurité aérienne phase 2. Ces offres concernent les  les travaux de  réhabilitation des chaussées aéronautiques et balisages lumineux à l’aéroport de Mbuji Mayi, de construction et équipement d’une nouvelle tour de contrôle, d’une nouvelle centrale électrique et d’une caserne anti-incendie, de la fourniture et installation d’un ILS/DME. Il sera aussi question de la  fourniture et de l’ installation de six DVOR/DME, de la fourniture et de l’installation de huit radio VHF aux aéroports de la République Démocratique du Congo.

            Se confinant à la presse, le Directeur général de la RVA, Bilenge Adbala, a rappelé que cette cérémonie est consécutive au lancement à l’aéroport international de N’Djili, de la deuxième phase de la rénovation des infrastructures de la Régie des Voies Aériennes grâce à un financement conjoint du gouvernement de la République Démocratique du Congo et de Banque Africaine de Développement à travers la deuxième phase du PPSA.

            Trois aéroports sont concernés par ce projet. Il s’agit de ceux des villes de Mbuji-Mayi, de Kindu et de  Kisangani. Après avoir rempli toutes les formalités d’appel d’offre, les sociétés ont soumissionné pour réaliser les travaux prévus sur la plateforme de Mbuji-Mayi. Voilà qui a justifié la présence du conseiller du gouverneur du Kasaï Central ainsi que celle du conseiller du ministre des Transports. Ces derniers se sont imprégnés eux-mêmes de la manière dont le traitement des dossiers se fait.

            Avec ces travaux, Bilenge Abdala a martelé que  l’aéroport de MbujiMayi sera doté d’une nouvelle piste, d’une centrale électrique et d’un tour de contrôle équipé, ainsi qu’un terminal pour lutter contre les incendies etc.  C’est un passage de la théorie à la pratique car, l’heure a sonné pour que la RDC se dote des infrastructures dignes d’un pays moderne. 

Cependant, pour ce qui est des offres, le Directeur Général de la RVA  a indiqué qu’une soixantaine des soumissions ont été enregistrée pour trois volets prévus dans la ville de Mbuji-Mayi.  Les analyses de ces dossiers  se feront en respectant la procédure de la Banque Africaine de Développement et de la loi congolaise.

            Il faut signaler que l’aéroport de la ville de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï Oriental a été longtemps abandonné. Il est même menacé de disparition à cause des têtes d’érosions. Avec ces travaux de grande envergure, véritable bouffée d’oxygène grâce à un appel d’offre lancé récemment par la  RVA, cet aéroport pourra enfin être compté parmi les infrastructures qui feront la fierté du grand Congo. Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •