Rupture FCC-CACH : scènes de liesse à Kinshasa

0
409

Des scènes de liesse ont été enregistrées dans la soirée d’hier dimanche 6 décembre 2020, après l’annonce tant attendue du Président de la République, Félix Tshisekedi, sur la crise qui prévaut au pays. Au moment où le Président annonçait la décision de nommer un informateur en vue d’identifier une nouvelle majorité à l’Assemblée Nationale, une grosse clameur est montée dans les quartiers populaires  jusqu’au centre-ville. Des cris de joie se sont fait entendre dans plusieurs coins de Kinshasa.

            Coups de sifflets, klaxons des motards et chansons pour célébrer cette rupture directe entre le FCC-CACH comme le souhaitait la population depuis le début du mandat du Président Felix Tshisekedi. Hommes, femmes, enfants… tous ont pris d’assaut les principales rues de la capitale. L’epicentre de l’allègresse populaire était LImete, siège de l’UDPS, le parti du Chef de l’Etat.

            A la veille de ce discours, la tension ne cessait de monter au sein de la classe politique congolaise. Si quelques-uns appelaient au dialogue avec son partenaire FCC, d’autres par contre ne juraient que par la fin de cette coalition tant décriée par la majorité du peuple congolais. Deux ans après, les divergences qui persistaient entre les signataires de la coalition FCC-CACH ont plombé les ailes de l’espoir du développement de la RDC.

            Désormais, les regards sont tournés vers le Palaisd de la Nation ou la Cité de l’UA où un informateur sera incessamment nommé avec comme mission de dégager une nouvelle majorité pouvant permettre la formation d’un nouveau gouvernement, capable de répondre aux attentes de la population.

            Parmi ces attentes, il y a notamment l’amélioration des conditions sociales.

            En effet, la population congolaise continue à vivre dans une extrême pauvreté malgré ses immenses ressources naturelles. Avec ses 80 millions d’hectares  de terres arables et plus de 1.100 minéraux et métaux précieux répertoriés, la RDC pourrait devenir l’un des pays less plus riches du continent africain. Malheureusement, les Congolais continuent à croupir dans la misère totale malgré tout le potentiel dont regorge son pays.

            On garde espoir que le nouveau système de gouvernance qui sera mis sur pied très prochainement, arrivera à renverser la tendance et résoudre les nombreux défis auxquels fait face le pays. 

Perside Diawaku

-0-

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •