Résolutions de Bruxelles : la Dynamique enfin d’accord avec Etienne Tshisekedi

0
890
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga
Les opposants du G7, Dynamique et du Front Anti-Dialogue, le 10 février 2016. Radio Okapi/Ph. Innocent Olenga

Après plus de trois jours de tractations, les acteurs de la Dynamique ont finalement approuvé à l’unanimité les résolutions adoptées lors de la conférence de l’opposition tenue à Genval, à Bruxelles du 8 au 10 juin 2016.

Les sociétaires de cette plateforme sont parvenus à un consensus le samedi 25 juin 2016 dans la soirée, après toute une journée de discussions houleuses. Pendant que les journalistes commençaient  à s’impatienter  aux
alentours du siège des Fonus sur l’avenue de l’Enseignement dans la commune de Kasa-Bubu, le secrétaire général de l’UDA, parti membre de la Dynamique,  Mukonkole, est sorti vers 19 heures pour annoncer aux
chevaliers de la plume, que toutes les divergences qui empêchaient l’approbation des résolutions du Conclave de Bruxelles par la Dynamique de l’opposition venaient d’être aplanies.

Il a d’ores déjà  annoncé que la première  grande réunion  du rassemblement de l’opposition  autour du président Tshisekedi se tiendra au début de cette semaine, avant un grand meeting de vérité de toute  l’opposition plus que jamais unie pour gagner la bataille de l’alternance au sommet de l’Etat au plus tard le 19 décembre 2016 .

C’est le modérateur en exercice de la Dynamique, , Patrick Mayombe qui a rendu public l’acte de l’approbation des résolutions du Conclave de l’opposition à Bruxelles consignés dans 3 documents, notamment le rapport final de la conférence , l’acte d’engagement pris par les participants ainsi que la motion de remerciements adressée au président Tshisekedi , initiateur de la conférence de Genval.

EW
L’UNITE DE L’OPPOSITION DANS LA COHERENCE

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs de la Presse,

Par ordre de mission n°01/06/2016 du 03 juin 2016 signé par l’Honorable Albert Fabrice PUELA, Modérateur sortant, la Dynamique a décidé, au nom de l’unité de l’opposition, d’envoyer une délégation à Bruxelles, en Belgique, conduite par son Modérateur, l’Honorable Patrick MAYOMBE, pour échanger avec le Président Etienne TSHISEKEDI sur les questions devant aboutir à l’harmonisation du format, des termes de référence, des objectifs ainsi que sur les questions pratiques liées au financement de la Conférence convoquée à son initiative ;

Le souci du Président Etienne TSHISEKEDI était d’associer toutes les forces politiques et’ sociales de l’opposition à une réflexion profonde sur des questions brûlantes de l’heure au pays et d’arrêter
des stratégies devant sortir notre pays du chaos dans lequel il est plongé ;

En prenant contact avec les organisateurs sur place à Bruxelles, ceux-ci ont confirmé à la délégation de la Dynamique que les problèmes en termes de préalables pour sa participation à cette conférence c’est-à-dire le format, les termes de référence, les objectifs etc devraient traités ensemble par les participants; Devant cette réalité, la délégation, après avoir échangé avec le Modérateur intérimaire resté à Kinshasa, Monsieur Eva MWAKASA, a levé l’option de participer, afin de présenter le substrat de son combat politique qui se décline en ces termes : l’unité de l’opposition est un impératif qui contraint la Dynamique à s’ouvrir à toute initiative
qui n’énerve pas l’objectif principal pour lequel elle a été constituée et conforme aux attentes légitimes du peuple congolais ;

Ainsi, pour la Dynamique:

1. La préservation de la stabilité et de la paix dans notre pays passe par l’impérieuse nécessité de protéger et de défendre la Constitution de la République, menacée d’éviscération par le régime de Monsieur Kabila ;
2. La tenue effective des élections présidentielle et législatives nationales dans le délai constitutionnel pour une alternancedémocratique et apaisée est la meilleure des réponses à l’impasse actuelle que le régime de Monsieur Kabila a, de manière évidente, planifiée et exécutée aux fins de placer la Nation tout entière devant un fait accompli dangereux, qui matérialiserait son projet de coup d’Etat constitutionnel ;
3.      Le dialogue convoqué par l’ordonnance de Monsieur Kabila est un piège. Il est substancié, inopportun et la Dynamique le rejettecatégoriquement;
4.      Aucune solution â la crise actuelle ne peut être envisagée en dehors du cadre constitutionnel et de la Résolution 2277 du Conseil de Sécurité des Nations-Unies du 30 mars 2016, à laquelle la Dynamique adhère totalement;

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs de la Presse,
Les conclusions de la Conférence de Genval, qui s’inscrivent dans la
droite ligne du combat politique de la Dynamique et qui rencontrent
par ailleurs les attentes de notre peuple, sont consignées dans 3
documents essentiels, â savoir: (i) le Rapport final de la Conférence,
(ii) l’Acte d’engagements pris par les participants ainsi que (iii) la
motion de remerciements adressée au Président Etienne Tshisekedi,
initiateur de la Conférence de Genval.
De retour à Kinshasa et rendant compte à la Commission des stratégies
de la Dynamique (COMSTRAT), celle-ci a unanimement félicité la
délégation pour le travail abattu et les résultats obtenus.
La Dynamique de l’opposition approuve les résolutions adoptées lors de
la Conférence de l’opposition tenue à Genval du 08 au 10 juin 2016.
En ce qui concerne les structures de suivi et d’exécution mises en
place à Genval, les réflexions se poursuivent au sein de la plateforme
en vue d’y apporter des ajustements éventuels.

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo et son vaillant peuple.

Fait à Kinshasa, le 25 juin 2016

Pour la Dynamique de
l’Opposition,

Honorable MAYOMBE
MUMBYOKO Patrick
Modérateur

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •