Rentrée académique 2021-2022 : les frais d’inscription fixés à 10 USD

0
448

Le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, a fixé hier mardi 7 décembre 2021, l’opinion sur les dispositions à prendre en rapport avec  de la rentrée académique 2021-2022 qui pointe à l’horizon. Au cours de la présentation officielle du document d’instruction 023, feuille de route reprenant  les différentes activités académiques à prendre en compte durant la nouvelle année,  l’autorité de tutelle a rappelé que les frais d’inscription sont fixés à 10 dollars américains dans les établissements publics  et privés de la RDC. Pour le ministre de tutelle, ce montant vise à lutter contre les dérapages constatés dans plusieurs établissements, surtout privés.

         Le ministre a, par ailleurs, indiqué que les frais de l’année passée sont reconduits et seront payés aux taux actuels. Dénonçant les fautes de gestion, le patron de l’ESU demande aux responsables des établissements de respecter le clef de répartition. Le budget établis dans les établissements publics comme privés doivent être publiés d’ici le 27 décembre, de manière à permettre au ministère de s’enquérir de l’évolution des finances de son secteur.

         Concernant les inscriptions en médecine, il a précisé que seules 16 universités sont autorisées à recruter les étudiants en première année de graduat. L’établissement qui passe outre cette disposition légale «se fera retirer son agrément», insiste le ministre, avant de rappeler que l’heure des trafics d’influence est révolue.

         S’agissant des inscriptions au 3ème cycle, le ministre Muhindo Nzangi a indiqué que les établissements autorisés à organiser la formation doctorale doivent publier leurs domaines d’interventions afin d’éviter des formations fantaisistes organisées par des universités sans compétence requise en la matière. Dans ce même ordre d’idées, le patron de l’ESU a martelé sur le respect du calendrier académique dans tous les établissements de la RDC. A ce propos, il a soutenu avoir donné des instructions aux universités de Kinshasa, de Lubumbashi et Pédagogique nationale pour présenter au ministère les charges horaires des professeurs afin de remplacer ceux qui n’avancent pas avec leurs cours par ceux qui sont disponibles.

         « La mise à disposition du nombre exact des étudiants est une obligation. C’est sur base de ces listes que les cartes seront attribuées aux étudiants pour faciliter leur mobilité avec le projet Trans-academia. La lutte contre les anti-valeurs, dont la vente des syllabus, va se poursuivre », a indiqué le ministre de l’ESU, avant d’insister sur l’assainissement et la construction des sites universitaire qui répondent aux normes requises.

         Il sied de noter que la cérémonie officielle de présentation de l’instruction académique 023 s’est déroulée  à l’ISC/Gombe. Elle s’est clôturée par la remise symbolique du document d’instruction 023 Compte 249 directives aux autorités académiques présentés sur le lieu. Sa particularité est qu’il accorde une attention particulière aux recommandations des Etats généraux de l’ESU, tenus à Lubumbashi en septembre 2021. Cette feuille de route est accompagnée d’une liste en annexe reprenant le tableau des établissements autorisés à fonctionner.

Perside Diawaku

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •