Regideso : les cadres marqués à la culotte par le PCA

0
132

 Il se tient du lundi 26 au vendredi 30 avril 2010, au Centre de formation de Binza-Ozone, dans la commune de Ngaliema, la 22ème édition de l’Assemblée Générale des Cadres Dirigeants  de la Regideso (AGCDR). Placée sous le thème : « Accroître la desserte en eau potable et l’efficacité de l’entreprise », cette dernière AGCDR, avant que la Regideso ne change de statut, a pour mission principale de poser les fondations de la nouvelle Regideso de demain.

Pour le Président du Conseil d’administration de la Regideso, Rombeau Fumany Gymbadi, cette assemblée générale constitue une occasion propice pour réfléchir sur l’avenir de cette entreprise en mutation. Remontant à l’histoire, Rombeau Fumany a fait observer que la Regideso est engagée, depuis quelques années, dans un processus de Réforme motivée par sa faiblesse de gestion. Il a rappelé, à cet effet, que le consultant ICEA-MAZARS a entrepris depuis le mois de mai 2007, l’étude de l’efficacité de la Regideso. Celle-ci a permis de mettre en exergue une situation financière très préoccupante consécutive aux difficultés d’exploitation récurrentes découlant de la désarticulation du système commercial de la Regideso, notamment à cause du non paiement des factures de consommation d’eau des Instances officielles (I.O) et de quelques abonnés privés. Ainsi donc, cette entreprise publique en mutation ploie sous un déficit quasi chronique qui ne lui permet pas de surmonter les difficultés d’exploitation avec comme conséquences un service public d’eau potable déficient, moins encore de soutenir le financement des investissements indispensables à la remise à niveau et à la modernisation de ses infrastructures.   

Le PCA de la Regideso reste convaincu que les causes de cette déplorable situation sont aussi bien externes qu’internes. « Il est désolant de constater, a-t-il souligné, que des centres restent souvent à l’arrêt pendant des longs mois à cause de pannes mécaniques mineures sous l’œil complaisant des directeurs, induisant entre-temps des mois d’impaiements sans production ».

Une épée de Damoclès  sur  des amorphes

Pour l’exercice 2010, le Conseil d’administration a inscrit la vision managériale de la Regideso sur la droite ligne de la politique du gouvernement visant l’augmentation de la desserte en eau potable. Il s’agit notamment : d’accroître le rendement réseau de 55 % en 2009 à 64 % en 2010 ; d’augmenter le taux de recouvrement des Instances officielles et des Paraétatiques ; de renforcer les règles de la bonne gouvernance ; de maintenir l’outil de production dans un bon état de fonctionnement ; de moderniser le système informatique en vue de fiabiliser la gestion commerciale, financière et comptable ; d’accroître le chiffre d’affaires de 26 % par rapport à l’année 2009 ; d’améliorer le rendement du personnel par une formation  soutenue et, enfin, accroître la desserte nationale par la remise en service des Centres à l’arrêt et l’ouverture des nouveaux Centres.

Pour réaliser, cet objectif, la Regideso, a fait observer Rombeau Fumany Gymbadi, a besoin des cadres dignes, compétents, intègres, dévoués à la cause de l’entreprise et, recherchant toujours le profit de l’entreprise. S’adressant spécialement aux directeurs provinciaux et aux directeurs commerciaux de Kinshasa, le PCA a déclaré qu’il ne saura plus garder longtemps en poste les brebis galeuses dont les résultats ne sont pas satisfaisants en matière des recettes et de transferts à la Direction générale tant des frais de fonctionnement que des impôts.

Même son de cloche de l’Adg Mukalayi Muema qui a exhorté les cadres dirigeants à s’engager fermement dans la dynamique que cette AGCDR va imprégner à la marche de l’entreprise, car, a-t-il martelé, « je n’hésiterai plus à me passer de ceux qui chercheront  encore à traîner les pieds ou, par d’autres manœuvres dilatoires à nous détourner de notre objectif ». 

Michel  LUKA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*