Regideso et Snel unies pour la mise en œuvre du programme d’urgence de 100 jours

0
176

Après la présentation du programme d’action d’urgence le samedi 2 mars 2019 par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à réaliser dans les 100 jours avenirs, la Regideso et la Snel, deux sociétés congolaises opérant dans le secteur de l’énergie, ont tenu, le jeudi 7 mars 2019 une conférence de presse conjointe. Animée respectivement par le DGA de la Regideso, Bagbeni et le Dg de la Snel, Jean Bosco Kayombo Kayan, cette conférence de presse s’est tenue dans la salle de conférences de la Snel, dans la commune de la Gombe.

            Représentant la Regideso S.A, le DGA Bagbeni, qui a rappelé la mission assignée à la Regideso qui est la production, la distribution et la commercialisation de l’eau potable, fait face à plusieurs problèmes. Il s’agit du déficit de la production de l’eau suite à une forte demande de la population, l’insuffisance des capacités  installées des unités de production dans les 98 centres, l’insuffisance des produits pétroliers dans les centres thermiques, l’envahissement des bassins qui a entrainé la détérioration de la qualité de l’eau brute, provoquant ainsi des pannes récurrentes des équipements électromécaniques. Cette situation d’exploitation technique et commerciale, suite aux insuffisances d’investissement dans les différentes provinces, a comme conséquence des cas de manque d’eau partiel ou total chez les abonnés.

            C’est ainsi que le programme d’urgence des 100 jours initié par le Président de la République est axé principalement dans le domaine de l’investissement, à savoir les travaux de construction du 1er module de traitement d’eau sur le site de Mbiza O-Zone, dans la commune de Ngaliema; la construction de l’usine de Lemba Imbu, le renforcement en eau potable dans les camps militaires de Kinshasa et la base militaire de Kitona; la réhabilitation en renforcement des installations de production et distribution d’eau dans les provinces du Kongo Central, Kasaï Oriental, Kasaï Central, Maniema etc; la réalisation des forages en vue de répondre aux problèmes de distribution d’eau dans les villes de Kananga, Kikwit et les autres centres; la réhabilitation des infrastructures et acquisition des pièces de rechange pour la maintenance des équipements électromécaniques, des groupes moto pompe pour l’amélioration de la distribution d’eau aux homes des étudiants de l’Unikin, aux Cliniques Universitaire de Kinshasa et au CNPP.

            Pour le DGA  de la Regideso, il y a lieu de signaler que l’opération réalisée le mardi 5 mars sur le basculement des anciennes conduites de l’avenue Kikwit, au quartier Mombele, vers les nouvelles conduites réduiront sensiblement les fuites d’eaux. Par conséquent, il y aura une amélioration de la desserte en eau potable à Mombele, Makala, Unikin, Gombele, Livulu.

            Pour le Directeur général de la Snel jean Bosco Kayombo, les trois grandes filières, en ce qui concerne le volet  électricité, à savoir la production, le transport ainsi que la distribution, ont été prise en compte. Cela étant, on compte onze actions de production incluant Inga pour les grands réseaux interconnectés de l’ouest et du sud de la RDC, les centres de Tshopo, Ruzizi 1 et Bendera pour les provinces de l’Est du pays ,ainsi que les nouvelles centrales hydroélectriques de Kakobola et Katende, avec des centrales thermiques, pour le centre du pays.

            L’objectif est d’accroitre la production d’électricité ou encore de réduire le temps d’indisponibilité des machines lors des incidents, au bénéfice des populations ciblées dans différentes provinces.

            Six actions de transport permettront d’améliorer la desserte en électricité dans les réseaux interconnectés du Kongo-Central, de Kinshasa et de l’ex Katanga. Sept actions de distribution sont destinées à accroitre le taux d’accès à l’électricité dans la capitale à travers une électrification des poches noires, et à améliorer la desserte par une prise en service de cabines de décharge avec leurs réseaux BT associés.

            Jean Bosco Kayombo a précisé que ce programme va bénéficier d’une contribution financière importante du gouvernement, en appui à la trésorerie de la Snel. 

Yves Kadima

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •