RDC-Tunisie: nouveau partenariat économique en chantier 

0
46

Trois mois après la première édition organisée en novembre 2019, les opérateurs économiques tunisiens et congolais sont réunis, depuis hier mardi 11 février 2020 au Pullman, dans le cadre de la 2me Edition du Forum Economique tuniso-congolais. Cette manifestation était lancée par l’ambassadeur de Tunisie en RDC, Abdel Bouzekri Rmili, en présence de plusieurs membres du gouvernement.

            Cette rencontre vise à booster les échanges économiques et commerciaux entre les hommes d’affaires tunisiens et leurs collègues congolais, réunis au sein de la Fédération des Entreprises du Congo. Ce forum s’inscrit dans le prolongement de la dynamique des relations bilatérales, visant à accélérer le rapprochement entre les opérateurs économiques des deux Etats, afin de développer des projets communs et de renforcer les investissements entre Kinshasa et Tunis.

            Le président de la chambre de commerce et d’industrie de Tunisie, Mounir Mouakhar, a fait savoir que pour cette nouvelle rencontre, son pays a fait appel aux professionnels de divers secteurs, à savoir l’industrie, le commerce général, la construction, l’agro-industrie, la santé, etc.

            Concrètement, ce rapprochement devrait se traduire par des exportations des entreprises tunisiennes vers la RDC et vice-versa, des rencontres entre responsables institutionnels pour des marchés ciblés, des contrats d’export avec des partenaires potentiels, etc. La vision principale est d’assister les entreprises tunisiennes et congolaises lors des opérations liées au commerce international et de développer des opportunités de partenariat dans les secteurs de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et des petits métiers, etc. 

            Le président de la FEC, Albert Yuma, a salué la volonté et la détermination de la Tunisie de travailler avec des membres de sa structure. Et, il a invité les membres de la FEC et les opérateurs économiques tunisiens à relever les défis dans les secteurs déjà ciblés. A cet effet, un accord de partenariat a été signé entre lui et le président de la chambre de commerce de Tunisie.  

         « Ce que nous pouvons faire du côté institutionnel, c’est de stimuler les échanges économiques par un cadre juridique idoine, des mécanismes adaptés et des procédures fiables. L’absence de connexions aériennes et maritimes entre nos deux pays est considérée comme un handicap majeur à la croissance de notre coopération économique. À cet égard, la compagnie Tunisair est en train de voir la possibilité de mettre en place un vol régulier entre Tunis et Kinshasa, ce qui est de nature à permettre de booster nos échanges humains et commerciaux », a déclaré l’ambassadeur de Tunisie.

            Il a par ailleurs martelé que le souci des autorités tunisiennes est de créer un vrai partenariat sud-sud durable et solidaire, en vue d’inventer un label de coopération propre au continent africain, étant donné que la RDC a un grand rôle à jouer pour le continent.

            Signalons que la Tunisie propose des partenariats dans les secteurs suivants : l’enseignement supérieur, l’ingénierie, la pharmacie, l’agro-industrie, le commerce général, l’agro-alimentaire, l’hôtellerie, etc.

Dorcas Nsomue

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •