R. Meece a rencontré les ministres de Défense de la RDC et du Rwanda

0
47

 « Le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, Roger Meece, est en déplacement depuis hier mardi à l’est du pays. Il était hier à Kigali où il a eu des entretiens avec le ministre de défense de ce pays, James Kabarebe avant de passer la nuit à Goma. Pendant son périple, il va se rendre aussi à Kasese, pour une réunion sur la LRA avant de poursuivre sur Dungu, Faradje, Bunia et Kisangani.
M. Meece revient ce samedi 19 mars 2011, » a déclaré hier, mercredi 16 Mars 2011, le porte- parole de la Monusco, Madnodje Mounoubaï, lors de la conférence hebdomadaire de la mission onusienne.
       Il a poursuivi en signalant qu’ « auparavant, il (Roger Meece) a eu un entretien ici à Kinshasa, le lundi, avec le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Charles Mwando Nsimba pour faire un tour d’horizon de l’évolution de la situation sécuritaire à l’est et de la coopération entre la Monusco et les FARDC. »
       A la question de savoir quelles sont les motivations qui ont poussé le représentant spécial à rencontrer tour à tour les ministres de défense de la Rd Congo et du Rwanda, le porte- parole de la MONUSCO a fait seulement observer qu’il n’y a aucun lien entre les deux rencontres et que cela entrait dans le cadre des activités normales du patron de la MONUSCO.

       Par ailleurs, le porte- parole a lu une note d’information de la MONUSCO, selon laquelle il a été porté à la connaissance de la mission onusienne que certains individus utilisent le nom (les logos et les insignes) du Conseil de sécurité de l’ONU et de la MONUSCO pour obtenir frauduleusement de l’argent des compagnies minières qui font des affaires en Rd Congo.
       Dans leurs tentatives de tromper leurs victimes, ces individus ont présenté des documents portant de fausses en-têtes du Conseil de sécurité et de la Mission des Nations Unies et des sceaux falsifiés du Conseil de sécurité des Nations Unies.
       La note d’information souligne que ces individus vont jusqu’à raconter que les Nations Unies oeuvrent en collaboration avec un ministère congolais pour délivrer des licences d’exportation de produits miniers.
       La MONUSCO et le Conseil de sécurité des Nations Unies tiennent à préciser qu’elles ne délivrent aucune autorisation en matière de transactions commerciales, quelle qu’en soit la forme.

Jean- René Bompolonga

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*