Questeur de la Ceni : Chantal Ngoyi fait une entrée remarquée au Barreau

0
137

Ceni_1 (1)Chantal Ngoyi Tshite, Questeur de la Ceni, a prêté serment en qualité d’avocat le mardi 02 juin 2015, dans la salle d’audiences de la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe. A cette occasion, elle a réaffirmé son engagement de respecter la « Constitution » de la République Démocratique du Congo, et de n’appliquer que le droit.

Au cours de cette audience de la Cour d’Appel, une seule affaire était inscrite au rôle. Il s’agissait de la prestation de serment de cinq avocats du Barreau de Kinshasa/Gombe.  

A l’ouverture de cette audience, le président de la chambre a demandé au greffier de lire l’extrait de rôle, avant de céder la parole au Bâtonnier Mukendi du Barreau de la Gombe, pour faire la lecture des résultats du test auquel avaient été soumis les nouveaux membres de son organisation.

Pour le Conseil de l’Ordre, a indiqué le Bâtonnier, Me Chantal Ngoyi Tshite avait rempli toutes les conditions exigées par les statuts pour être insérée au Barreau. En conclusion, il a plaidé pour que la Cour puisse accepter son serment, conformément aux usages du Barreau.

L’Officier du ministère public siégeant n’a relevé, pour sa part, aucune irrégularité, ni violation de la loi. En conséquence, il a donné son avis favorable.

Sur ce, le président de la Cour, Ntombo Tombela, a pris acte du serment de Me Chantal Ngoyi Tshite, et congratulé les assermentés, sous les applaudissements des membres du Bureau et de l’Assemblée Plénière de la Commission Electorale Nationale Indépendante, fiers de l’initiative prise par leur collègue.

On signale que la délégation de la Ceni était conduite par André Mpungwe Songo, vice-président de cette institution d’appui à la démocratie. Des membres de famille, des amis et connaissances ainsi qu’un haut magistrat, le professeur Esambo, étaient venus soutenir moralement la chargée du cadre de Concertations « Genre et Election»  à la Ceni, qui vient d’honorer la gent féminine et qui s’impose ainsi en modèle pour les jeunes avocats.

Dorcas NSOMUE

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •