Protection de la nature : le PNUD a sensibilisé des Congolaises sur la cuisson propre

0
56

Le Programme des Nations – Unies pour le Développement a organisé une matinée de sensibilisation à l’intention des femmes de la République Démocratique du Congo sur la ‘’Démonstration de la cuisson propre’’. Il est question de les  amener à faire la cuisine avec beaucoup de propreté et à gagner le temps tout en économisant l’argent en utilisant un «foyer amélioré» ou le réchaud à gaz, en lieu et place des braises communément appelée ‘’makala’’.

Organisée hier lundi 28 mars 2022 à au chapiteau du Centre Culturel Boboto, cette activité fait partie du programme de consommation durable et substitution partielle du bois  en RDC, en marge de la célébration de la journée internationale de la femme mais aussi des femmes œuvrant dans le secteur de l’énergie.

Prenant la parole au nom de la ministre  du Genre, Famille et Enfant, son directeur de cabinet a parlé de la nécessité d’utilisation des «Foyers améliorés» ainsi que des réchauds à gaz afin de préserver la nature, étant donné que la RDC est un pays-solution pour la lutte contre les émissions des gaz à effet de serre.

            Dans son discours, le représentant du PNUD a souligné que cette sensibilisation a une  importance capitale d’autant plus que les femmes, particulièrement les mamans qui font partie des éducatrices doivent déjà apprendre aux enfants  (filles comme garçons) à protéger l’environnement, à éviter les pratiques qui détruisent la nature.

            Kodjo, l’un des membres du programme «Energie» au sein du Pnud, a donné le contour dudit programme qui a pour objectif de stabiliser le  couvert forestier et réduire  les émissions des gaz à effet de serre pour favoriser le développement durable et équitable. Il a, en outre, souligné qu’au travers ce programme, l’on tient à l’élaboration d’une politique nationale énergétique  avec le volet Bois-Energie ; appuyer la production et la dissémination massive des «Foyers améliorés» de qualité ; développer en RDC un marché du gaz de pétrole liquéfié mais aussi appuyer le développement de la micro-hydroélectricité, etc.

RDC pays-solution pour lutter contre le changement climatique

           La RDC fait partie des pays qui doivent contribuer au combat contre le réchauffement climatique. Car,  les émissions des gaz à effet de serre issues des activités humaines dans le secteur de l’énergie sont à l’origine de cette situation et pour la RDC, il est nettement établi que l’agriculture et le bois-énergie sont les deux moteurs de la déforestation.

          Face à cette situation, la sensibilisation des femmes est une réponse à ce problème lié au bois-énergie en leur proposant, principalement l’activité de  cuisson propre, des foyers améliorés et le gaz de pétrole liquéfié.

            En effet, l’utilisation des foyers améliorés permet de réduire la pollution de l’air intérieur et la consommation des bois  de chauffage utilisés par chaque ménage pour la cuisson des aliments.  Il sied de noter que les femmes et les enfants  sont épargnés de passer une grande partie de leur temps à s’approvisionner en bois et d’être exposés à la fumée et aux risques  de brulures et d’incendie.

            Les foyers de cuisson  améliorés permettent également de réduire la déforestation et le temps passé au ramassage du bois pour le feu et ont, par conséquent, des répercussions positives sur les économies locales. Ainsi, ils favorisent la réduction de la coupe de bois intense et contribue à éviter le déclin  des  forets et de la fertilité des sols.

            Selon les experts en énergie, le GPL est le plus propre de tous les combustibles fossiles, car il est stocké en citerne pour les usages domestiques (gaz de cuisson, chauffage, production d’eau chaud, etc.).

Dorcas NSOMUE MPIA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •