Processus électoral : la mouture du calendrier électoral présenté hier au leader de l’UDPS

0
51

Sous la paillotte de sa résidence privée de Limeté, Etienne Tshisekedi-wa-Mulumba, président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (U.D.P.S.), parti politique de l’opposition, a reçu hier lundi 04 avril 2011 la délégation du Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (C.E.N.I.), conduite par son président, le Pasteur Daniel Ngoy Mulunda. Ce dernier et sa suite ont eu dans la même matinée, des entretiens avec d’autres partenaires étatiques.  Cette délégation est venue s’entretenir avec la Présidence nationale de l’Udps sur la mouture du calendrier électoral qu’elle a élaborée pendant son conclave de Lubumbashi. La pluie imprévue qui s’est invitée au débat n’a rien changé à la détermination des deux parties d’épuiser l’objet de leur rencontre.

Au sortir de cette audience, le Président de la Ceni a expliqué le sens de sa démarche du jour en précisant qu’en vue de déterminer un chronogramme précis, il est venu avec les membres de son Bureau parler du calendrier électoral au partenaire politique qu’est l’Udps, lui démontrer les étapes, discuter du travail qui reste à faire pour que le document soit publié dans la semaine.

Répondant à la question relative aux difficultés rencontrées par les certains membres de l’Udps qui – selon le Secrétaire général de ce parti – éprouvent d’énormes difficultés pour se faire accepter comme témoin ou se faire enrôler pour les prochaines élections, le Pasteur Ngoy Mulunda a exprimé son ambarras à répondre à ce qu’il a qualifié de « spéculations » et que cette politique là n’entrait pas dans la ligne de conduite de son institution. Toutefois, il soutient qu’il y a nécessité, particulièrement pour les partis politiques ; mais aussi pour chaque opérateur politique pris individuellement et pour tous les Congolais en général, d’entreprendre une éducation électorale et civique à la base, car les militants ont l’obligation de connaître leurs droits et devoirs électoraux et civiques.
Les cartes d’électeurs de 2006 sont caduques. Le calendrier électoral ne sera pas un calendrier des partis politiques mais de la CENI. Il a insisté pour que chaque Congolais sache que les cartes d’électeurs de 2006 ne sont plus valables et ne sont plus utilisables et que tous les Congolais remplissant les conditions d’éligibilité doivent se faire enrôler – y compris tous ceux qui n’ont pas été enrôlés en 2006 – à l’occasion de cette révision du fichier électoral de 2011, en présentant un document valable : ancienne carte d’électeur ; carte d’élèves ; carte de service ; passeport ; permis de conduire, etc. Pour tout celui qui n’a pas ces documents, poursuit-il, il a la possibilité d’amener cinq personnes déjà enrôlées qui peuvent témoigner pour son enrôlement. Il pense que nombreux sont des partis politiques qui ignorent ces informations ici. 

Après ces informations sur l’enrôlement, le Président de la Ceni est revenu sur la publication du calendrier électoral à la fin de cette semaine pour que chacun sache si les échéances constitutionnelles seront respectées ou non. En outre, il a insisté sur le fait que le calendrier à publier ne sera pas un calendrier des partis politiques, mais bien celui de la Ceni dans la mesure où il reste difficile de rencontrer les attentes de tout le monde et de trouver un compromis avec tous les partis politiques ; un calendrier destiné à la population congolaise pour aller aux urnes. Toutefois, il explique que c’est par courtoisie et par politesse envers des partenaires politiques que sont les partis politiques que le Bureau affirme sa volonté de dialoguer, de partager les points de vue et d’échanger chaque fois qu’il y a un problème. Et cela, note-t-il, non seulement avec l’Udps, mais avec tous les partis politiques, y compris ceux de la Mouvance présidentielle. Parce que, conclut-il, ils sont les principaux bénéficiaires de l’action de la  Ceni.

L’UDPS s’en tient essentiellement au délai constitutionnel des élections

Concernant les conseils et observations à faire par l’Udps sur la mouture du calendrier électoral lui présentée par ses hôtes, le porte-parole de ce parti, Albert Moleka s’est montré précis : « nous tenons absolument à souligner qu’il est important de respecter le délai constitutionnel. Nous pensons que notre apport en terme d’observation, de proposition va toujours dans le sens de respecter le délai constitutionnel ». Parlant de la visite de la délégation de la Ceni, Moleka l’a classée dans les conséquences de la 1ère visite que le Pasteur Ngoy Mulunda a rendu à l’Udps et à son Président national, dans le cadre de ce dialogue que la Ceni veut instaurer avec ses partenaires principaux du processus électoral.

L’Udps et son président, explique Albert Moleka, ont reçu les options levées par la Ceni en ce qui concerne le calendrier électoral, l’approche de différents problèmes sur le plan technique et aussi les problèmes politiques qui sont inhérents à ce processus électoral. Il a promis que son parti allait se pencher là-dessus pour réfléchir et donner ses observations dans le sens constructif dans les jours à venir.

En dehors du calendrier électoral et quoique la date des élections ne soit pas encore fixée, Moleka a aussi noté que  le Burau de la Ceni a levé l’option du couplage des élections. Selon lui, la question de découplage qui a été levé au cours de leur conclave à Lubumbashi a été soulevé de côté. Au sujet des représentants de l’Udps qui peinent à se faire accepter dans les centres d’enrôlement, le Porte-parole de l’Udps pense qu’un terrain d’entente n’est pas encore trouvé dans la mesure où l’Udps a l’habitude de juger aux actes.        Il dit que la Ceni elle-même est consciente de la question puisqu’elle a reçu des informations à ce sujet ; car elle a expliqué qu’à son niveau il n’est pas question d’écarter ou d’exclure les gens ; d’extorquer de l’argent ou de mettre de côté la population dans ce processus.

SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*