Prison de Makala : le pavillon pour femmes inauguré

0
62

La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, a effectué une descente dans les deux grandes prisons de la ville de Kinshasa, à savoir Ndolo et Makala, hier, mercredi le 6 octobre 202. Au centre pénitentiaire de  Makala, Rose Mutombo a inauguré le pavillon 9, une nouvelle bâtisse essentiellement  réservée aux femmes.  Elle a, à la même occasion,  remis au secrétaire général à la Justice, à titre personnel, une centaine de matelas pour permettre à ces femmes de dormir dans de bonnes conditions. Le même exercice était fait à la Prison militaire de Ndolo, où, Rose Mutombo a échangé avec certaines détenues dans leurs cellules afin de recevoir leurs doléances.

            La ministre d’Etat a effectué une visite guidée dudit centre pénitentiaire, du chantier pour la construction de la borne fontaine, en passant par le centre médical, le dépôt des stocks en vivres et non vivres, la pharmacie et pour finir à la cuisine, en sa qualité ‘’mère’’.  Il est grand temps qu’on puisse améliorer ces deux défis qui nous restent dans les différents pavillons réhabilités pour que les détenus soient de bonnes conditions ».

            Le directeur de la Prison Centrale de Makala, le lieutenant-colonel Flory Kandimba, était satisfait de la réhabilitation des pavillons destinés aux femmes détenues. Abordan la quesion de la prise en charge des détenus, il a souligné que la nourriture servie autrefois communément appelé « Vungu ley » appartient au passé et que les détenues ont une alimentation diversifiée. L’arrivée de Rose Mutombo à la tète du ministère contribue à la diminution des cas de malnutrition. 

            Au nom des détenues femmes, la gouvernante du Pavillon 9, Pamela Kabakele, a salué les efforts déployés par le gouvernement au profit des détenus. Elle a, en outre indiqué que les repas sont mieux présentés depuis un certain temps, avec du poulet et du poisson. 

«Nous comptons sur la main de votre cœur et nous vous demandons de bien vouloir mettre à notre disposition, différentes activités, comme la lecture, le sport, l’alphabétisation, recevoir des formations qui vont dans le sens d’une rééducation qui sera un plus pendant et après notre séjour dans ce milieu carcéral car nous devons rester fortes, positives et avoir le moral au beau fixe » a-t-elle conclu.

            Il sied de noter que la réhabilitation de la Prison centrale de Makala a commencé pendant le programme d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat. Le contrat avait été conclu en mai 2019. Il prévoyait la réhabilitation de 8 pavillons sur 11 ainsi que quelques bâtiments. 

            Abordant le sujet relatif aux conditions de travail personnel pénitentiaire, la ministre d’Etat, ministre de la Justice, a apaisé le personnel qui attend, depuis plus de 10 ans, d’être mécanisé. Ainsi, elle a souligné cela est de la compétence du ministre d’Etat à la Fonction publique. Néanmoins, elle  a expliqué que plus 22.000 agents seront mécanisés d’ici peu. Tout dépend du travail qui sera réalisé par son collègue.         

           Dorcas NSOMUE MPIA

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •