Présumé démissionnaire de son poste de 1er vice-président de l’Assemblée Nationale : Kabund va-t-il franchir la ligne rouge ?

0
278

Depuis qu’un twitt dont il serait l’auteur a fait état, le vendredi 14 janvier 2022, de sa démission de poste de 1er vice-président de l’Assemblée Nationale, les commentaires vont bon train au sujet de la volonté de Jean-Marc Kabund a Kabund de séparer du Chef de l’Etat, « Autorité morale » à la fois de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) et de « l’Union Sacrée de la Nation », sa plate-forme politique, en instance de se muer en plate-forme électorale. Officiellement, tout le monde attend la confirmation de la rumeur en circulation depuis quatre jours.

A en croire des sources proches de son entourage, celui qui assume encore la fonction de président intérimaire de l’UDPS pourrait déposer incessamment sa démission sur la table de Christophe Mboso, président du bureau de la chambre basse du Parlement. Le patriarche, qui s’est exprimé au sujet de la rumeur de démission de Kabund, a martelé que les réseaux sociaux ne sont pas le terrain approprié pour pareille démarche. Autrement dit, le prétendu démissionnaire devrait suivre le canal légal.

            D’où la question que les observateurs sont en droit de se poser est de savoir si le 1er vice-président de l’Assemblée Nationale et président intérimaire de l’UDPS va franchir la ligne rouge un de ces quatre matins. Car « rendre le tablier » pourrait signifier purement et simplement qu’il a décidé de tourner la page de son alliance avec le Président de la République, l’UDPS, l’Union Sacrée de la Nation ainsi que son « père spirituel », nous avons cité Etienne Tshisekedi wa Mulumba d’heureuse mémoire.

            Un tel acte pourrait être interprété, ni plus ni moins, comme une « haute trahison » de la part d’un haut cadre qui aura été, durant les dernières années de plomb du régime kabiliste, le symbole de la résistance aux velléités de prolongation du mandat de Joseph Kabila, en compagnie d’Etienne Tshisekedi en personne. Il était étonnant, à l’époque, de voir un « Katangais », authentique ou supposé tel, s’opposer à un pouvoir qui s’identifiait à sa terre d’origine. On disait de Kabund qu’il avait refusé d’embrasser le pont d’or que lui faisait miroiter le kabilisme.

En parfaite symbiose avec la « base » de l’UDPS dans le Grand Katanga d’abord et sur l’ensemble du pays ensuite, Jean-Marc Kabund prendrait le gros risque de signer sa mort politique par une démission qui pourrait paraitre comme prise à la suite d’une saute d’humeur. Même le prétexte brandi à ce sujet, à savoir son humiliation par des éléments de la Garde Présidentielle, auteurs d’actes de vandalisme dans sa résidence du quartier Kingabwa, dans la commune de Limete sème le doute dans les esprits. Force est de constater que lui-même n’est pas exempte de reproche, pour avoir humilié à son tour un élément de ce corps d’élite de l’armée sur la voie publique.

            Un des artisans du démantèlement du FCC (Front Commun pour le Congo) à l’Assemblée Nationale d’abord et au Sénat ensuite, où cet ex-méga regroupement politique de fait à perdu sa majorité numérique, Jean-Marc Kabund devrait tourner sa plume mille fois avant de signer son acte de démission. Mais la politique étant l’art de l’imprévu, on laisse à l’intéressé le soin de lever l’option qu’il aura choisie pour son avenir politique.                                    Kimp

Déclaration politique de la Majorité

parlementaire de l’Union Sacrée de la Nation»

            Nous, présidents des Groupes parlementaires de l’Union Sacrée de la Nation, suivons de près l’actualité politique de notre pays.

            Nous félicitons Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo; pour la tournée qu’il a annoncée dans le Congo profond, notamment dans le Kivu, l’Ituri et le grand Kasaï, en vue de palper du doigt les besoins socio-économiques du peuple congolais, notre peuple.

            Nous réaffirmons, au nom de tous les députés nationaux membres de l’Union Sacrée de la Nation, notre fidélité, notre loyauté et notre attachement sans faille à l’Auguste personne de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

            Nous lui rassurons de notre soutien, tous azimuts, dans toutes les initiatives louables et salvatrices que son leadership éclairé entreprend, dans la perspective de la réalisation du bien-être collectif du peuple  congolais et pour le rayonnement de la République Démocratique du Congo à travers l’Afrique et le monde.

            Aussi, nous réitérons notre soutien indéfectible à toutes les institutions de la République en commençant pat l’Institution Président de la République.

            Par la même occasion, nous déclarons solennellement notre soutien aux Forces armées de la République Démocratique du Congo et la Police Nationale Congolaise qui assurent au quotidien l’intégrité territoriale, la sécurité et l’ordre public, sur l’étendue du territoire national, au prix des sacrifices suprêmes!

            Nous invitons et encourageons le Gouvernement de la République, à tout mettre en oeuvre pour répondre efficacement aux innombrables défis et attentes légitimes du peuple congolais;

            De tout ce qui précède, nous rassurons le Président de la République, Chef de l’Etat, que l’Union sacrée de la Nation reste que, unie et indivisible pour l’accomplissement de Sa Vision au bénéfice du peuple;

            Enfin, nous rappelons à l’opinion que l’Union Sacrée de la Nation n’a qu’un seul Chef et Visionnaire en la personne de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dérrière qui nous sommes tous  rangés et engagés.

Fait à Kinshasa, le 17 janvier 2022

Pour la Majorité Parlementaire

Les Présidents des Groupes parlementaires/Union sacrée de la Nation

1. Hon. Mukeba Mfoula Albert -David, 2. Hon Tshisumpa Tshiakatumba, 3. Hon Jean-Charles, Okoto, 4. Hon. Boita Mohoke Vonge, 5. Hon. Josepla.., 6. Hon. Masanga Kisigry…, 7. Hon. Tunda Kasongo Lukali Prosper, 8. Makiashi Willy, 9.  Hon. Leba Mupiya Florent, 10. Hon. Fwani Sagi César, 11. Hon. Léon Mubikayi Mubalamate, 12. Hon. Ngwasi Akilimali Dieudonné, 13. Hon. Mambedi Koloboro

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •