Présidentielle et législatives nationales : pas de prolongation !

0
236

La Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) avait accordé
une prolongation de 48 heures aux partis et regroupements politiques
ainsi qu’aux candidats indépendants qui avaient déjà reçu les jetons
peu avant la fermeture des bureaux de réception et traitement des
candidatures, afin de leur permettre de finaliser leurs dossiers.
Cette fois-ci, elle persiste et signe qu’il n’y aura pas de
prolongation pour le dépôt des candidatures aux scrutins présidentiel
et législatifs nationaux. C’est l’essentiel du communiqué envoyé aux
médias par le Rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie,
Jean Pierre Kalamba.
Le même communiqué indique que l’examen des recours en contestation
des listes provisoires des candidatures prend fin le 31 juillet 2018.
Par ailleurs, l’examen des recours par les Cours d’Appel faisant
office de Cours Administratives d’Appel est prévu du jeudi 02 au
samedi 11 août 2018.
« La clôture de réception des dossiers de candidatures reste
maintenue au 08 août 2018. Aucune prolongation, ni mesure de
facilitation ne sont envisageables compte tenu de leur impact certain
sur la date du 23 décembre 2018 », souligne le communiqué signé par
Jean-Pierre Kalamba.
Pour leur part, les observateurs voient se profiler à l’horizon
l’ombre d’une nouvelle prolongation, compte tenu du manque
d’empressement observé du côté des partis et regroupements politiques
ainsi que des candidats indépendants dans le processus de dépôt des
candidatures. En ce qui concerne spécialement la présidentielle,
Jean-Pierre Bemba était, hier jeudi 02 août, le second présidentiable
à se faire enregistrer dans les fichiers la CENI.
Dorcas Nsomue

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •