Présidence de la République :montée en force de François Muamba

0
1781

Nommé Coordonnateur National du Conseil Présidentiel de Veille Stratégique (CPVS), le dimanche 12 avril 2020, par ordonnance présidentielle, François Muamba Tshishimbi, sénateur de son état, est perçu par les observateurs comme le nouvel homme fort du pré-carré de Félix Antoine Tshisekedi. Cette perception est d’autant largement partagée que cette personnalité, qui s’est singulièrement rapprochée du Chef de l’Etat depuis son ralliement au CACH (Cap pour le Changement), aussitôt après sa création en novembre 2018, à la veille de l’élection présidentielle, n’a plus jamais quitté son entourage.

                  François Muamba était notamment en première ligne, le jour de la remise-reprise entre le président sortant, Joseph Kabila, et son successeur, Félix Antoine Tshisekedi, le 25 janvier 2019, au lendemain de l’investiture de ce dernier. Nombre d’observateurs le voyaient dans la peau de Directeur de son cabinet, compte tenu du fait que Vital Kamerhe, était alors assuré d’aller à la Primature, conformément à l’Accord de Nairobi entre l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social), et l’UNC (Union pour la Nation Congolaises).

Le poste étant devenu vacant, et laissé à la disposition des intérimaires, François Muamba fait désormais figure de nouveau maître à jouer dans la cour présidentielle, à la Cité de l’Union Africaine, au Palais de la Nation comme à N’Sele. Car, en qualité de Coordonnateur National du Conseil Présidentiel de Veille Stratégique, il est appelé à initier et participer aux réflexions en rapport avec les questions stratégiques liées à la sécurité intérieure et extérieure, à la diplomatie, à la gouvernance politique, au programme de reconstruction nationale, à la mise en valeur des ressources naturelles, aux innovations technologiques, à l’exploitation minière, à la mise en valeur des ressources énergétiques, à la santé, à l’éducation, à la culture, aux arts… bref tout ce qui est « stratégique » pour le pays.

                  François Muamba sera, comme on dit, « l’homme des dossiers » auprès de Félix Antoine Tshisekedi. Modeste dans l’acceptation de ses nouvelles charges, il a tenu d’abord à rendre grâce à Dieu pour cette élévation, avant  de remercier le Président de la République pour le choix porté sur sa personne et de prendre l’engagement d’accomplir sa tâche avec zèle.

                  On rappelle que le tout nouveau Coordonnateur National du « Conseil Présidentiel de Veille Stratégique » aligne un curriculum vitae envieux.

                  Ancien représentant de l’UDPS en France durant la décennie ’90, ancien Conseiller diplomatique de Mobutu, ancien ministre du Budget sous le régime 1+4 (2003-2004), ancien Secrétaire général du MLC ( Mouvement de Libération du Congo) et député national de 2006 à et 2011, ancien Coordonnateur du Mécanisme de Suivi de l’Accord d’Addis-Abeba, François Muamba devrait être en mesure de tirer son épingle du jeu aux côtés de Félix Antoine Tshisekedi.

                                                     Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •