Polio : le Chef de l’Etat en première ligne

0
127

Le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, s’est positionné en première ligne, dans la lutte contre la poliomyélite dans notre pays. C’est pour donner publiquement la preuve de son engagement qu’il a accepté de présider, hier lundi 22 juillet 2019 au Kempiski Fleuve Congo Hôtel, la cérémonie d’ouverture du « Forum national sur la vaccination et l’éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo », dont la clôture est prévue ce mardi, au même endroit.

            Les partenaires du gouvernement comme le peuple congolais sont assurés de l’accompagnement des équipes de vaccination par la plus haute autorité du pays, ce qui représente une caution politique non négligeable dans ce combat pour sauver des millions d’enfants congolais, adultes de demain. Dans sa communication de circonstance, Félix Tshisekedi a partagé, avec les experts tant nationaux qu’étrangers son souci de voir les maladies et épidémies qui privent le pays d’un précieux capital humain disparaître, d’ici 2030, de l’univers national. Sa vision d’un environnement sanitaire sécurité est résumée dans le concept de la « couverture maladie universelle ».

Discours d’ouverture

du Président

Madame la Présidente de l’Assemblée Nationale,

Monsieur le Président du Sénat,

Monsieur le Premier Ministre,

Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs les hauts cadres des départements ministériels,

Mesdames et Messieurs les représentants des partenaires techniques et financiers de la RDC,

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

            En ce moment où notre pays fait face à une urgence sanitaire internationale due à l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola, je suis soulagé de nous voir réunis ici pour échanger sur les moyens de mieux protéger nos enfants par la vaccination, ainsi que sur l’éradication de la poliomyélite en République Démocratique du Congo.

            Je remercie déjà tous ceux qui partagent cet enthousiasme avec nous, et particulièrement nos partenaires qui se sont déplacés pour participer à ce Forum.

 Distingués invités,

            Notre pays, la RDC, a adhéré à l’Agenda de 2030 fixé par le concert des Nations, en rapport avec les Objectifs du Développement Durable. L’un de ces objectifs, en l’occurrence le numéro 3, vise à permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge.

            Conscient que la santé est un des droits fondamentaux des Congolais, j’en ai fait l’un des principaux piliers de mon action à la tête de l’Etat. Ma vision est que tout congolais ait accès à tous les soins et services de santé de base dont il a besoin, sans encourir une ruine financière ou économique. C’est dans ce contexte que j’ai nommé un Conseiller Spécial en charge de la Couverture Maladie Universelle, et l’ai chargé explicitement de proposer la marche à suivre pour la matérialisation de cette vision.

Dans cette marche vers la couverture sanitaire universelle en RDC, j’ai instruit les services concernés d’avoir un intérêt particulier sur les services et les soins de santé au bénéfice du couple mère-enfant. En effet, la population congolaise est majoritairement jeune, et le rapport de genre est en faveur des femmes. Offrir des soins et des services de santé de qualité et efficaces à cette frange de notre population est un investissement pour l’avenir de la RDC, et pour son développement futur.

 Distingués invités,

            En ce qui concerne l’enfant en particulier, je suis conscient du fait que, malgré les efforts soutenus du Gouvernement et du peuple congolais, et l’accompagnement de nos partenaires, notre pays enregistre encore aujourd’hui un taux de mortalité infantile parmi les plus élevés du monde. J’ai pris l’engagement d’inverser cet état de chose, et j’y travaillerai sans relâche.

            Pendant ce temps, certaines maladies tueuses d’enfants sont évitables par la vaccination. C’est •pourquoi notre pays a toujours soutenu cette activité, à travers le Programme Elargi de Vaccination du Ministère de la Santé Publique, que ce soit par une vaccination continue de routine, que par des campagnes de vaccination de masse. Parmi les campagnes ayant produit le plus d’effet, nous comptons celles menées en vue de l’éradication de la poliomyélite.

            C’est ici l’occasion de remercier de nouveau tous nos partenaires qui nous accompagnent dans l’offre de ces soins et services de santé au bénéfice de la mère et de l’enfant.

Distingués invités,

            Les Chefs d’Etats Africains ont entériné lors du sommet de l’Union Africaine, la déclaration d’Addis-Abeba sur la vaccination adoptée en 2017, par les Ministres africains de la santé. L’acte posé par les Présidents africains a ouvert la voie à une mise en oeuvre accélérée de sa feuille de route garantissant à tous les enfants vivant en Afrique l’accès équitable aux vaccins.

             La RDC entend tenir ses engagements en cette matière, consciente que cela permettra d’accélérer la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile et ainsi cheminer vers l’atteinte des Objectifs de Développement Durable d’ici 2030.

            La tenue de ce forum sur la vaccination tombe donc à point nommé, et est en harmonie avec la vision de la santé que j’ai mentionnée plus haut.

            Ce forum permettra d’élargir les réflexions au niveau technique et politique, de baliser le chemin pour le renforcement de la mise en oeuvre des stratégies prioritaires pour la relance de la vaccination à travers le Programme Elargi de Vaccination (PEV), mais aussi de  promouvoir l’engagement politique • et la redevabilité des autorités sanitaires et politico-administratives au niveau national et provincial.

            J’exhorte, dès lors, les participants à ne ménager aucun effort pour fournir des propositions solides en passant en revue les attentes du • pays en matière de vaccination et de l’éradication de la poliomyélite dans un système de santé renforcé et résilient.

            En ce qui me concerne, je peux vous garantir que durant mon mandat à la tête de ce beau et grand pays, la vaccination sera un des piliers majeurs du processus de mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle, que j’ai initié.

            Enfin, je saisis l’opportunité qui m’est offerte en ce jour, afin de saluer la collaboration positive avec les partenaires techniques et financiers qui à travers leurs contributions et leurs appuis souscrivent à l’amélioration de notre système de santé et au processus vital de la vaccination.

            Convaincu que ces assises déboucheront sur des engagements et • partenariats gagnants pour le bien-être des enfants vivant sur le territoire de la République Démocratique du Congo, je déclare solennellement ouverts les travaux du forum sur la vaccination et l’éradication de la polio en RDC.

Vive la vaccination en faveur de chaque enfant;

Que Dieu bénisse la République Démocratique du Congo

Je vous remercie.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •