« Passons le Bâton » : un trophée pour valoriser les Hommes d’églises

0
71

«Dalo ministries», à travers sa sous-composante « Passons le Bâton » va décerner, le 14 janvier prochain, des prix d’excellence aux pasteurs et musiciens chrétiens qui se sont distingués à travers leurs œuvres depuis le début des années 1960 jusqu’à 1985. Annonce faite lors d’un point de presse tenu, hier lundi 27 décembre 2021, à Sultani hôtel par le Pasteur Atoms Mbuma.

         Cet événement, la première du genre en République Démocratique du Congo, est un «Hall of Fame Chrétien» qui a pour but de reconnaître, de faire connaître et de récompenser les «soldats» de la première heure de la proclamation de l’évangile et de la musique chrétienne au Congo. Il se veut une cérémonie haute en couleur où les différents nominés de deux catégories à primer: «Evangile et Musique chrétienne» recevront des trophées et certificats en guise de reconnaissance et d’encouragement pour le dévouement et le travail abattu pour l’avancement du Royaume de Dieu. Elle sera aussi , par la même occasion, une opportunité pour dissuader ceux-là qui ne sont  pas dans le droit chemin, de revenir à la raison pour être célébrés et récompensés à leur tour dans les prochaines éditions.

Il est vrai que certains peuvent ne pas se retrouver même si ayant fait partie de cette époque retenue mais, avec le temps, les héros, vivants tout comme ceux décédés, seront honorés, a confirmé le Pasteur Atoms. Pas de critères spécifiques pour être plébiscité en cette soirée, a-t-il fait savoir. Seulement, l’âge et le nom, selon l’ordre alphabétique seront pris en compte.

         «Passons le bâton » veut introduire une culture d’honneur. Tout le monde qui a apporté une pierre à la consolidation de l’église mérite d’être honoré. Il n’est nullement question de faire la confusion avec la création des églises dans les coins et recoins de la République. Il s’agit bien de ceux qui ont réellement apporté une pierre à l’évangélisation.

         Conscient de la laïcité de l’Etat congolais, l’orateur a confirmé qu’il y a de la place pour tout le monde. Seulement, il est important de mettre de côté tout ce qui fâche. C’est la Bible qui reste au centre toute chose et, cette Bible ne fait pas de différences entre humains.

         Il est important de signaler que l’Eglise en général et celle de la RDC en particulier, ne devrait pas être en reste pour honorer les pères de l’Evangile en RDC et reconnaître ceux qui ont porté haut l’étendard de la parole de Dieu dans le pays. D’où Dalo Ministries, dirigé par l’Apôtre Roland, par sa sous structure « Passons le Bâton », structure dirigée par Roane Dolo Vedoso, a tenu à organiser cette première soirée, afin de connaître et récompenser les soldats de 1ère heure de la proclamation de l’évangile et de la musique chrétienne.                         Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •