Paroisse de la Résurrection, un exemple à suivre

0
178

C’est à travers les fidèles de la paroisse de la Résurrection, à Lemba Salongo, que le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa, a célébré le dimanche 24 avril 2011 la victoire de Jésus-Christ sur la mort, donnant ainsi une leçon cinglante aux marchands de la mort, ceux qui atrophient et tuent la vie, qui s’accrochent au mal, rabaissent l’homme,  tiennent à la médiocrité, et favorisent la division.

Le Chef de l’Eglise catholique de Kinshasa était doublement heureux car non seulement il célébrait le Christ ressuscité, mais aussi il inaugurait la nouvelle église de la Résurrection reconstruite par les fidèles sur fonds propres. C’est tout sourire qu’il a béni la nouvelle église pendant que le curé Kalanda déclarait tout haut que rien ne l’effrayait désormais. Et que même si la mort venait aujourd’hui à mettre brutalement fin à son sacerdoce, il partirait en paix, convaincu d’avoir accompli sa mission, grâce aux sacrifices consentis par les fidèles.

Présentant l’œuvre accomplie comme un exemple à suivre, le Cardinal Laurent Monsengwo a tenu à rappeler que « nous avons l’habitude de soumettre nos projets aux partenaires extérieurs pour les réaliser. Dans le cas de la Paroisse de la Résurrection, l’effort a été essentiellement interne et le résultat est là : une œuvre achevée qui suscite l’admiration de tous ». Mais en bon père de famille, l’Archevêque de Kinshasa ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin. Il a rappelé un point de base du mal congolais. « Faites que cet immeuble pimpant neuf demeure dans l’état qui est le sien aujourd’hui ». « Veillez sur la maintenance » , a-t-il ajouté à l’intention des mamans particulièrement.

La cérémonie qui était retransmise en direct par la Rtga, s’est clôturée par un repas de famille qui a permis à tous les convives  de méditer sur les propos ayant ponctué l’homélie du Cardinal :
-En cette cette année de la cohérence chrétienne, nous devons nous faire un point d’honneur « d’accorder notre vie à l’appel que nous avons reçu », de renoncer à notre existence passée et de nous dépouiller  du vieil homme des antivaleurs que sont la corruption, la cupidité, le vol et le mensonge. Vous êtes lumière dans le Seigneur. Vivez en enfants de lumière. Et le fruit de la lumière s’appelle : bonté, justice, vérité. Eveille-toi, toi qui dors. Lève-toi d’entre les morts et sur toi le Christ resplendira.
-En cette année électorale, où nous sommes appelés à élire les institutions censées gouverner le pays et promouvoir le développement  intégral de tous, préparons-nous à voter de manière responsable pour que le pays bénéficie des bienfaits de la résurrection du Christ, dans la solidarité, la recherche du bien commun, la justice et la paix.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*