Paix en Afrique : le Chef de l’Etat à la «Biennale de Luanda»

0
33

En sa qualité de Président de la République Démocratique du Congo et président en exercice de l’Union Africaine, Félix Antoine Tshisekedi était présent, le samedi 27 novembre 2021, à la journée inaugurale de la seconde édition de la « Biennale de Luanda », organisée dans la capitale angolaise par l’organisation continentale africaine, le gouvernement angolais et l’Unesco. Plusieurs Chefs d’Etat ont répondu à l’invitation du président angolais Joao Lourenco, notamment Marcelo Suza du Portugal, Denis Sassou Nguesso du Congo/Brazzaville et Vila Nova de Sao Tome  et Principe. Ce forum, qui se tient tous les deux ans, a pour objectif principal la promotion de la culture de la paix en Afrique, notamment à travers des actions visant la prévention de la violence et la résolution pacifique des conflits, l’encouragement des échanges culturels entre Etats, le dialogue entre les générations et la promotion de l’égalité des sexes.

       Dans son message de circonstance, le Chef de l’Etat congolais et numéro un de l’UA a confirmé aux participants l’objectif ci haut indiqué, défini depuis 2015, et annoncé l’ouverture imminente, à Kinshasa, de la « Maison de la Culture Africaine et Afro-descendante », le lancement du « Festival Panafricain de Kinshasa» (Fespakin), sans oublier le « Grand Prix Panafricain de Littérature ».

       Quant au président Joao Lourenço d’Angola, pays hôte de cette seconde édition de la « Biennale de Luanda », il a insisté sur l’interaction entre le binôme Arts/Patrimoine et les conflits, la réconciliation et les efforts requis pour bâtir des sociétés plus pacifiques. En tant que dirigeant de l’Angola, un pays post-conflit, il a tenu à partager son témoignage sur les vertus de la paix.

On a reconnu, dans la suite du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, le ministre de l’Intégration Régionale, Didier Mazenga Mukanzu, son Directeur de cabinet adjoint Olivier Mondonge, ainsi que des membres du Panel d’accompagnement de son mandature à la tête de l’UA, Alphonse Ntumba Luaba, Isidore Ndaywel et Lucien Lundula.

Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •