Les nouvelles technologies au cœur de la coopération France-RD Congo

0
540

drapeau-france-DRCL’Ambassadeur de France en RDC, Alain Rémy, a procédé le mercredi 18 janvier 2017 à la Halle de la Gombe, à la présentation du 13ème numéro du magazine français Impact. Cette soirée qui s’est déroulée autour d’un cocktail était marquée par la présence de plusieurs invités, notamment les partenaires et sponsors du magazine Impact ainsi que des entrepreneurs œuvrant dans le secteur du numérique en RDC.

Tourné essentiellement vers les nouvelles technologies, cette 13ème édition du magazine Impact offre à ses différents lecteurs la possibilité de s’imprégner des changements générés par la nouvelle révolution du multimédia non seulement au sein de la société congolaise mais aussi dans le monde actuel.  Et en projection de la prochaine édition de la semaine française de Kinshasa consacrée à l’agro-business et au numérique, ce nouveau numéro met également un accent particulier sur la jeunesse et son talent d’entreprenariat, un véritable acteur de développement.

A en croire Alain Rémy, l’orientation du dossier spécial de cette 13ème édition vers les nouvelles technologies vise entre autres à promouvoir la culture de la créativité et de l’innovation commune des deux pays. Ceci, au regard des révolutions numériques entreprises par ce magazine en vue d’accroitre sa résonnance auprès d’un public plus large, diversifié et disposé à accueillir favorablement les messages des opérateurs français.

Numérique et agro-industrie : domaines de reflet de la volonté
politique congolaise

S’agissant de la prochaine Semaine française, l’Ambassadeur de France
en RDC a noté que le choix de la thématique sur le numérique
s’explique du faite qu’étant un secteur économique créateur d’emplois
et de valeur, il constitue à cet effet un formidable levier de
modernisation des politiques de développement.  Selon Alain Rémy, pour
la quatrième fois consécutive, la Semaine française de cette année
2017 sera une formidable vitrine pour les entreprises congolaises et
françaises qui présenteront leurs produits et services à travers des
stands d’exposition.
Le numérique et l’agro-industrie (secteur qui sera également mis en
valeur lors de la prochaine semaine française) sont, selon Alain Rémy,
les domaines dans lesquels il existe une volonté politique congolaise
de mieux exploiter les possibilités du pays. Il a précisé à cet effet
que c’est dans un esprit de partenariat entre entreprises et
institutions congolaises ou françaises que des solutions seront
trouvées pour améliorer la vie des populations. Ce, au regard de
l’expertise et du savoir faire pointus à transférer dont dispose les
opérateurs français.
Il sied de signaler que cette cérémonie de présentation était
également marquée par la remise du prix de la meilleure identité
visuelle pour la prochaine Semaine Française de Kinshasa à l’agence
Océan, par l’Ambassadeur de France.
Myriam Iragi

  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •