Nouvelle ligne aérienne en RDC : RwandAir, désormais 3 rotations hebdomadaires sur Kinshasa

0
196

C’est effectif depuis le mercredi 17 avril 2019. Il faudra désormais revoir à la hausse le nombre de compagnies aériennes qui desservent la capitale congolaise, Kinshasa. La dernière-née en date s’appelle « RwandAir », la compagnie aérienne nationale de la République du Rwanda. Le vol inaugural a eu lieu le mercredi dernier dans la journée. Le Boeing 737-800 dénommé « Kalisimbi » s’est posé sur la piste de l’aéroport international de Nd’jili à 11 heures locales. La cérémonie officielle pour fêter l’événement est intervenue dans la soirée en la salle Congo du Grand Hôtel Kinshasa. C’était après une manifestation protocolaire qui a eu lieu sur place à l’aéroport de Nd’jili, juste quelques minutes après l’atterrissage du vol inaugural. S’exprimant pour la circonstance, le Directeur général de la RVA (Régie des voies aériennes), Abdallah Bilenge, a dit sa fierté d’offrir ses services à une nouvelle compagnie aérienne.  

                  Pour marquer cet événement d’un cachet officiel, la ministre rwandaise du Commerce extérieur, Soraya Hakuziyaremye, et la Directrice générale de RwandAir, Yvonne Manzi Makolo ont effectué le déplacement de Kinshasa, afin d’assister à la cérémonie au nom de l’Etat rwandais.

                  La République Démocratique du Congo y était représentée par le ministre d’Etat Azarias Ruberwa assumant l’intérim du vice-premier ministre et ministre des Transports et Voies de communication, devenu député national. Il était accompagné de quelques-uns de ses collègues membres du gouvernement. Le conseiller spécial en matière de sécurité du Chef de l’Etat, François Beya, était aussi de la partie.

                  Dans leurs discours, les officiels aussi bien rwandais que congolais, ont salué une nouvelle ère de coopération entre les deux pays. Ce qui permettra le développement des échanges commerciaux entre Kigali et Kinshasa, ainsi que la facilitation des voyages directs pour les personnes et les marchandises entre les deux Etats.

                  Pour Azarias Ruberwa, le vol inaugural entre Kigali et Kinshasa étant intervenu en pleine semaine sainte, celle de la célébration de Pâques qui signifie « la résurrection », il s’agit là d’un nouveau départ ou d’un nouveau souffle dans les relations congolo-rwandaises.

                  Pour le moment, il est prévu trois vols par semaine entre Kigali et Kinshasa, en attendant d’entrevoir des possibilités d’étendre la desserte à d’autres grandes villes congolaises.

                  La ministre rwandaise a, à l’occasion, fait un bref rappel du processus ayant conduit à la signature du partenariat entre son pays et la RDC en matière de trafic aérien. Celui-ci avait été lancé en 2016. Pour elle, l’ouverture de la ligne aérienne Kigali-Kinshasa constitue une véritable opportunité d’échanges entre les deux pays qui partagent une longue frontière commune.

     Après l’intervention des officiels des deux pays, on a présenté une délégation des opérateurs économiques du secteur privé du Rwanda venus prospecter le marché congolais. Hier jeudi, ils devaient avoir une séance d’échange d’informations avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

                  Pour leur part, les opérateurs économiques congolais sont aussi invités à effectuer un tour au pays des «milles colonnes» en vue de se livrer au même exercice, à savoir : prospecter le marché d’investissement.

                  D’après des témoignages recueillis auprès des premiers voyageurs qui ont pris part au vol inaugural, le billet aller-retour Kinshasa-Kigali revient à 380 dollars pour 2h10 minutes de vol.

                  Avant d’ouvrir la ligne de Kinshasa, RwandAir desservait déjà 24 destinations avec 12 appareils achetés auprès de quatre fabricants, parmi lesquels on trouve l’Américain Boeing et le Franco-britannique Air Bus.

Dom

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •