Nord-Kivu : Carly Nzanzu met le cap sur la paix et la relance économique

0
89

L’amélioration de la situation dans tous les domaines au Nord-Kivu, le retour de la paix durable et la relance des activités économiques constituent les trois priorités du quinquennat (2019-2023) du gouverneur  Carly Nzanzu Kasivita, récemment investi par le Chef de l’Etat. Il compte mettre au profit de ses administrés toutes les potentialités de cette province. Il espère aussi bénéficier de la contribution  de tous les fils et de toutes les filles de cette entité politico-administratives, mais également l’appui du gouvernement central, pour l’amélioration des conditions sécuritaires, afin de gagner ensemble ce pari.   

On rappelle que Carly Nzanzu Kasivita et Marie Kahombo Lumoo, respectivement Gouverneur et Vice-Gouverneur de la province du Nord-Kivu, ont pris officiellement leurs fonctions le vendredi 28 juin 2019, après la cérémonie de remise et reprise avec l’équipe sortante, dirigée par Feller Lutaichirwa, qui assumait l’intérim de Julien Paluku, qui siège actuellement à l’Assemblée nationale.

Le nouveau patron du Nord-Kivu a rappelé à ses concitoyens, venus très nombreux à ladite cérémonie, que la province n’a pas non seulement des atouts mais également des défis à relever. Conscient du gigantesque travail qui l’attend, il a indiqué qu’il compte travailler en synergie avec les animateurs des institutions nationales de la république, notamment le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, le gouvernement central, dans le souci de la restauration de l’autorité de l’Etat dans cette partie de la République encore en proie aux velléités de déstabilisation des forces négatives.

            Bien que porteur d’un plan ambitieux de relance économique de sa province, il a souligné que les activités économiques ne peuvent prospérer que si les conditions sécuritaires s’améliorent dans tous les villages. Il a toutefois réitéré son engagement à mobiliser les ressources nécessaires pour relever les défis multisectoriels de la province.

            Pour Georges Muhindo Katsango, rapporteur-général de la société civile, la nouvelle autorité de la province devra faire face aux multiples attentes de la population, dans tous les domaines. Parmi les défis qui attendent l’équipe de Carly Nzanzu, il a épinglé l’insécurité entretenue par des groupes armés, des conflits du pouvoir coutumiers, des conflits fonciers, des tracasseries administratives, des attaques à main armée, la relance des activités agro-pastorales et minières. « Nous pensons qu’elle devra impliquer toutes les couches sociales, à travers des consultations permanentes, en vue de trouver des solutions durables aux problèmes qui secouent la province du Nord-Kivu », a-t-il martelé.    

            Signalons que la Cour d’Appel de Goma, siégeant en matière électorale, avait confirmé le mercredi 12 juin 2019 l’élection de Carly Nzanzu Kasivita et Marie Kahombo Lumoo, respectivement comme Gouverneur et Vice-Gouverneur du Nord-Kivu.  Cela étant, c’est le 20 juin 2019 que le Chef de l’Etat avait signé l’ordonnance les confirmant dans leurs nouvelles fonctions.

Jean-René Ekofo

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •